34 candidates étaient en lice pour le titre de Miss Savanne. Des 12 finalistes retenues, celle qui s’est démarquée lors de la finale à l’hôtel Tamassa est Anoushka Ah Keng, qui se qualifie directement pour le concours Miss Mauritius 2014.
C’est sous l’égide de l’équipe de Miss Mauritius que les prétendantes au titre de Miss Savanne ont défilé samedi, notamment en tenue de plage et tenue de soirée. Elles avaient toutes pour tâche de choisir une robe qui les mettrait en valeur. Par la suite, elles se sont présentées aux membres du jury et par la même occasion, elles en ont profité afin de vanter les mérites de leur village. Ainsi, les jurés ont eu l’occasion d’avoir une idée de celle qu’ils trouvaient plus apte à représenter le district de Savanne.
Les quatre finalistes étaient Aurélie Leste de Souillac, Manuella Henriette de Surinam, Khusbhoo Ramnawaj de Rivière-du-Poste et Anoushka Ah Keng de Rivière-des-Anguilles. Les jurés ont finalement choisi Anoushka Ah Keng, devant Khusbhoo Ramnawaj et Manuella Henriette.
C’est tout émue que la gagnante du concours nous a déclaré qu’elle ne s’attendait pas à être couronnée Miss Savanne. Celle qui se décrit comme étant une fille amicale se dit « très étonnée d’être la Miss Savanne car toutes les concurrentes étaient de taille ». « Au début j’étais malade et donc je n’étais pas du tout confiante. Après les entrainements et les répétitions pour les interviews, j’ai pris confiance en moi ». Et d’ajouter qu’elle fera de son mieux afin de représenter Savanne lors du concours Miss Mauritius : « J’ai de l’avance sur les autres qui prendront part au concours. J’ai plus de temps afin de me préparer ».
Présent à ce concours, le ministre des Collectivités locales, Hervé Aimée, s’est dit très satisfait de la tenue de Miss Savanne. « En 2010 Primerose Obeegadoo m’avait approché afin qu’on fasse les concours au niveau régional. Aujourd’hui, l’objectif est atteint ».