Les candidats brillants aux examens de l’Alliance française (AF) ne devraient plus compter sur la possibilité d’obtenir une des deux bourses d’études universitaires de premier cycle octroyées aux deux meilleurs en classe Terminale par l’ambassade de France. Ces bourses ont été supprimées à partir des  examens de 2013, à l’insu des candidats concernés, mais ce n’est qu’en avril dernier, soit à quelques jours de l’inscription pour les examens de 2014, que l’AF en a officiellement informé les profs concernés. Tout en confirmant cette décision au Mauricien, Bruno Dumazel, président de l’AF, affirme que les règlements du concours ne font pas mention « d’octroi de bourses avec certitude ». Toujours est-il que ce changement donne lieu à des interrogations dans les milieux familiers à ce programme d’études.