Dans le cadre de son programme Initiative 175 en faveur du développement durable, la Mauritius Commercial Bank a lancé en avril « Make a Wish ». Destiné aux écoliers de l’île, ce concours était une invitation à réfléchir et travailler de concert avec parents et enseignants sur un projet en vue d’améliorer l’environnement de leur établissement scolaire. La Britannia Government School, qui s’est distinguée, reçoit Rs 100 000 de la banque.
Le projet de l’école de Britannia consistait entre autres en un kiosque en plein air, un amphithéâtre, un boulodrome « multi-purpose », un jardin de fleurs et de légumes et une aire de compostage. « Que feriez-vous avec Rs 100 000 pour améliorer la qualité de vie dans votre école ? ». C’est à ce concours que se sont livrés les représentants de 85 écoles primaires participant à la première édition de « Make a Wish ».
Chaque école primaire devait soumettre un projet à hauteur de Rs 100 000 visant à embellir l’établissement, améliorer la qualité de vie des écoliers et du personnel, ou encore protéger l’environnement. Il leur fallait expliquer comment l’école compte dépenser les Rs 100 000 et inclure les justificatifs, dont des devis relatifs aux investissements à être effectués. La date butoir pour la soumission des projets était le 23 mai.
Les projets, regorgeant d’idées en faveur de la protection de l’environnement, ont été examinés par un jury composé de John Couve (Président) Group Chief Engineer (MCB), suppléé par Michael Carcasse (Mechanical Engineer – MCB), Bruno Létimier (Events Manager – MCB), Aurélie Leclézio, (Sustainable Development Coordinator – MCB), Mohamud Reeza Dowlut (Supervisor Arts – ministère de l’Éducation), Lyette Plaiche (Supervisor – ministère de l’Education), Maxwell Sardoo, Environment Officer (ministère de l’Environnement) et Patrick Maujean (ingénieur – société Proburo). Les élèves ont été invités à réfléchir et travailler de concert avec leurs parents et enseignants et justifier, auprès du jury, les dépenses de Rs 100 000 à être effectuées. Et c’est l’établissement de Britannia qui a devancé l’Olivia RCA School, suivie de la St-Mary RCA.
La cérémonie de remise des prix a eu lieu samedi en présence du ministre de l’Éducation et des Ressources humaines, Vasant Bunwaree, à l’Auditorium de la MCB de St-Jean. La banque se chargera de concrétiser les projets primés durant les vacances hivernales.
La compétition a été bien au-delà des attentes du jury, avec la participation de quelque 85 écoles, soit près d’un tiers des écoles du pays. La qualité des projets a agréablement surpris.
Le principe de « Make a Wish » est de permettre aux participants de se dépasser, de les encourager à rêver et réaliser leurs rêves. Même si seules trois écoles ont été récompensées, ce concours a été bénéfique pour la plupart des établissements dans la mesure où administration, enseignants, parents et enfants ont travaillé sur un projet unique pour l’établissement scolaire. Ce travail collectif aura permis à une dynamique de se mettre en marche. Souvent, les écoles ont pu réaliser qu’une grande part de leur souhait ne coûtait finalement pas grand-chose, si ce n’est qu’un peu de bonne volonté et du travail d’équipe.
Le concours “Make a Wish”, a souligné pour sa part Philippe Forget, directeur général de la MCB, s’inscrit dans le cadre de la démarche Initiative 175, un plan d’actions concertées, soutenues et multiples en faveur de l’environnement, de l’économie d’énergie et de la production d’énergie renouvelable. Ces initiatives ont démarré en mars 2009 et culmineront le 1er septembre 2013, date du 175e anniversaire de la MCB.