Le collège MEDCO de Cassis a remporté récemment deux premiers prix à la National Agricultural Clubs’ Projects Competition organisée par l’Agricultural Research and Extension Unit (AREU) sous l’égide du ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire. L’un dans la catégorie des serres et l’autre dans celle des plantes médicinales.
« Nous sommes très fiers de cette réussite », lance Vishnu Bundhun, Educator au collège MEDCO, entouré des élèves du Prevoc qui s’adonnent à l’agriculture dans cette école secondaire. Ce n’est pas la première fois que les élèves de cette école participent à des concours au niveau national grâce au jardin endémique et au jardin potager créés par cet établissement scolaire. « Nous avons créé ces jardins dans le but d’initier les élèves à l’agriculture. Dans notre jardin de plantes médicinales, on cultive la citronnelle, l’aloe vera, le safran, l’ayapana, le gingembre, entre autres plantes », fait-il ressortir. Il y a deux ans, l’école a aménagé une serre grâce à l’aide financière de la Mauritius Commercial Bank, et où les élèves cultivent la tomate et le concombre vert. Une tonne de tomate a été produite dans cette serre et vendue au public.
MEDCO Cassis s’intéresse aussi à d’autres projets tels que la collecte des pluies à des fins d’irrigation et de lavage. Selon M. Bundhun, ce projet est un succès. « Nous travaillons maintenant sur deux autres projets, la création d’une pépinière pour les plantes décoratives et la production d’électricité renouvelable avec des panneaux photovoltaïques », indique-t-il. Vishnu Bundhun indique avoir déjà obtenu l’autorisation du Central Electricity Board (CEB) à cette fin. « Nous sommes à la recherche d’argent pour financer ce projet ».
L’exemple de ces élèves est à promouvoir dans d’autres établissements quand on sait que les agriculteurs se font vieux. Comme l’a souligné le ministre de tutelle Satish Faugoo lors de la cérémonie de remise des prix, « la production agricole pourrait être sérieusement compromise dans les 10 ou 15 prochaines années si les jeunes ne prennent pas la relève des aînés. » Un total de 56 clubs agricoles ont pris part à cette compétition qui comprenait diverses catégories : jardin potager, toit/conteneur de jardinage, compostage, production de fruits, d’épices et d’herbes, élevage, fraises, champignons et culture hydroponique, entre autres.