La direction de Rose-Hill Transport et les représentants de l’Union of Bus Industry Workers (UBIW) sont parvenus à un accord dans la matinée portant sur les conditions de travail. En sus du benchmark de hausse salariale de 19 % accepté, les employés bénéficieront désormais d’une personal accident cover.
Cette personal accident cover couvre les employés de Rose-Hill Transport dès qu’ils quittent leur maison pour se rendre au travail, durant les heures où ils accomplissent leur tâche et sur le chemin du retour. Cette assurance était une des priorités de l’UBIW. De plus, un accord de principe a été trouvé pour que tous les employés obtiennent un jour d’arrêt maladie et un local après 22 jours de présence dans le mois. Cependant, ce point sera finalisé le 26 septembre.
Depuis que l’accord salarial a été signé under protest samedi dernier avec la CNT, l’UBIW enchaîne les rencontres auprès des autres compagnies de transport en vue de finaliser la signature d’accord sur ce benchmark de 19 % et d’autres points touchant aux conditions d’emploi. Après la RHT dans la matinée, les syndicalistes de l’UBIW s’apprêtent à rencontrer la Triolet Bus Service Ltd et la Mauritian Bus Transport Ltd dans aujourd’hui en vue de finaliser les accords.
Par ailleurs, « La GWF et l’UBIW jugent triste l’amalgame malsain du gouvernement pour tenter de faire endosser l’augmentation du prix du ticket de bus aux employés. Nous pensons qu’il existe d’autres solutions. Li inzist pou fer bann travayer ek dimoun ki pli mizer sarye fardo ninport ki ogmantasyon depans bann konpani bis. Nou panse ki gouvernman ti oredi introdwir bann mekanism pli zist pou sibsidie transpor piblik ek kolektif. Anmemtan gouvernman ti devet fer enn netwayaz de fon an-konb dan CNT pou eliminn tou form maladministrasion », dénonce Ashok Subron, syndicaliste et négociateur de l’UBIW.