Le National Remuneration Board (NRB) a publié ce matin ses recommandations concernant les conditions de travail des employés du transport public. Il maintient la semaine de 40 heures de travail étalées sur cinq jours, augmente la meal allowance à Rs 70 et recommande que les congés de maladie non pris soient accumulés dans une banque à la fin d’une période de 12 mois.
La dernière fois que le NRB avait fait cet exercice remonte à 2008. Environ 8 000 employés sont concernés. Parmi ses autres recommandations, le NRB propose que les “overseas leaves” changent d’appellation pour devenir “vacation leaves” dont tout employé ayant 10 ans de service chez le même employeur peut jouir, localement ou à l’étranger, pendant au moins deux mois. Le NRB recommande qu’un increment soit accordé annuellement aux employés ayant plus de 10 ans de service au moins l’équivalent de leur dernier increment, « autre que la compensation salariale. » Il recommande que lorsqu’un employé quitte son emploi, son employeur lui remette un certificat attestant son temps de service, le poste qu’il a occupé, entre autres mais « rien de défavorable à l’employé. »
Sur le plan médical, le Board recommande un medical check-up, incluant celui des yeux, à tous les employés chaque année. Ceux âgés de plus de 50 ans passeront ce check-up à chaque période de six mois. De plus, tous les employés dans le besoin devront bénéficier de lunettes tous les deux ans. L’allocation pour la maternité est augmentée à Rs 3 000 et douze semaines de leave on full pay pour les employées qui accouchent. L’allocation funéraire passe de Rs 3 500 à Rs 5 000.
Pour les Traffic Officers, le NRB recommande une allocation mensuelle de Rs 100 pour couvrir les frais d’un téléphone portable. Un téléphone portable, ainsi qu’une allocation mensuelle de Rs 100, est recommandé pour tous les gardiens, tant ceux qui travaillent dans la journée que ceux du soir. Il recommande aussi que les contrôleurs reçoivent une somme de Rs 500 en change pour démarrer leur journée.
Finalement, s’agissant des salaires, le Board dit avoir recommandé un barème pour chaque catégorie d’employés qu’il considère « fair, just and reasonable » en tenant en compte l’avenir de cette industrie dans l’économie mauricienne, les revenus garantis aux opérateurs en forme de grants de la part de l’État pour le transport des étudiants et du troisième âge et la dernière hausse de 12 % des tarifs.