Hier soir à Port-Louis, des policiers ont interpellé un conducteur à l’allure suspecte. Ce dernier s’est mis à les injurier avant d’être testé positif à l’alcootest. Le conducteur n’était nul autre que l’inspecteur Ajodha du Central Criminal Investigation Department (CCID).
L’inspecteur Ravindranat Ajodha, 53 ans, affecté au CCID, a été arrêté par la police hier soir pour conduite en état d’ivresse près du Jardin de la Compagnie, à Port-Louis. Selon les faits, l’inspecteur Korimbocus de l’Emergency Response Service (ERS) et son équipe effectuaient des tests d’alcoolémie sur des automobilistes à la rue Jean Révérend Lebrun, quand des policiers ont interpellé le conducteur d’une Nissan blanche, soit l’inspecteur Ravindranat Ajodha, soupçonné d’être sous l’influence de l’alcool. Dans une déposition à la police de Pope Hennessy, l’inspecteur Korimbocus a déclaré que Ravindranat Ajodha a refusé de se soumettre à cet exercice et aurait déclaré : « Donn mwa enn sans to fer mo garson soufle lor laparey alkotest-la. Mo enn inspekter parey kouma twa ». Or, le policier de l’ERS n’a pas accédé à cette supplication. Selon lui, l’inspecteur Ajodha était vexé et s’en serait pris à lui en lançant, « mo soulie to pa vo pou netoye ». Il aurait ensuite balancé des jurons à l’inspecteur Korimbocus.
Ce dernier l’a informé qu’il commettait un délit en tenant des tels propos, mais le conducteur a continué à l’insulter devant ses subordonnés. Le policier de l’ERS a déclaré dans sa déposition qu’il s’est senti humilié devant les autres policiers. Entre-temps, un sergent de police de la CID de Port-Louis, qui faisait du « extra duty » près d’une maison de jeu, est intervenu. Il a demandé à l’inspecteur Korimbocus de laisser partir le conducteur, car « boukou gard li fi’nn ede ». Mais, le policier de l’ERS lui a fait savoir qu’en agissant de la sorte, il commettait un délit d’ « obstructing police officer in the performance of his duty ».
Finalement, l’alcootest effectué sur l’inspecteur Ajodha s’est avéré positif, révélant la présence de 104 mg d’alcool dans son sang. Il a été emmené au poste de police pour un nouveau test, qui a donné les mêmes résultats. Le policier du CCID a été placé en cellule de dégrisement pour la nuit. Il devait être traduit au tribunal de Port-Louis aujourd’hui sous une accusation provisoire de « molesting police officer ».