Actuellement au Maroc dans le cadre du congrès de la Confédération africaine de lutte et des championnats d’Afrique cadets, juniors et seniors, Richard Papie a été nommé à la présidence de la Commission du développement. Le président de la Fédération mauricienne de lutte amateur (FMLA) a été nommé par le bureau de la United World Wrestling of Africa et sera en poste pour les quatre prochaines années.
Confirmé au poste de premier vice-président du Comité olympique mauricien (COM) mardi, Richard Papie se dit heureux de la confiance placée en lui par les représentants des 46 pays membres. «J’estime que le travail effectué au niveau de l’océan Indien et de Maurice pour le développement de cette discipline a été apprécié. Je voudrais dédier cette nomination aux autres dirigeants de la fédération locale, à ma famille, au COM, à mes collègues de travail et à Frédéric Rubio dont l’apport a été inestimable», a-t-il souligné.
Il est à noter que lors du congrès, Richard Papie avait soumis un rapport sur l’avancement de la lutte dans l’océan Indien. Ce congrès avait vu la présence de Lalovic Nenad, président de la United World Wrestling, et Fouad Meskout, président de la Confédération africaine. Pour ce qui est des championnats d’Afrique, l’unique représentant mauricien, Guyliane Bandou, devrait être en action aujourd’hui dans la catégorie -65 kg. Cette compétition se déroule à la salle couverte Zerktouni à Marrakech.