La vice-Première ministre, Fazila Daureeawoo, a lancé ce samedi la conférence de presse hebdomadaire de l’Alliance Lepep (MSM/ML) avec un discours à la saveur électorale, qui a fait la part belle au bilan du gouvernement.

À quelques jours du 1er mai, Fazila Daureawoo a affirmé que c’est l’occasion « de rendre hommage aux travailleurs » en saluant leur contribution à l’économie du pays. Vantant son équipe — « Nous avons un gouvernement et un Premier ministre qui valorisent la contribution des travailleurs dans notre île et qui ont à cœur l’intérêt de la population et une équipe soudée pour réaliser les projets énoncés » —, elle en a profité pour passer en revue ce qui, à ses yeux, constitue les points forts de son gouvernement.

La vice-Première ministre a donc évoqué une multitude de mesures et d’actions prises par le gouvernement depuis 2014 à 2019, dont « l’introduction du salaire minimum où nous avons corrigé une injustice, les congés de maternité passant de 12 à 14 semaines, les prêts aux entrepreneurs, la pension de vieillesse, la pension pour les enfants invalides de moins de 15 ans, les mesures contre la violence domestique avec des changements apportés aux lois en 2016 ».

« Le pays est actuellement en chantier et nous ne devons pas oublier les projets locaux et régionaux. Le but principal du gouvernement est que les villages connaissent les mêmes développements que les villes, et d’améliorer la qualité de vie de tout un chacun », devait conclure la VPM Daureeawoo.

Par ailleurs, c’est Eddy Boisezon qui s’est chargé de lancer l’invitation au meeting du 1er mai à Vacoas pour venir plébisciter l’Alliance Lepep. Le député est également revenu sur le bilan de cette alliance MSM/ML depuis 2014.

Le porte-parole du ML a soutenu que le gouvernement actuel « a une vision pour le pays et des décisions importantes à prendre ». Avant de rajouter que c’est ‘l’Alliance lepep ki pou kapav amenn solision pou pei ».