Le département d’anglais de l’Université de Maurice accueille actuellement le Pr Abdulrazak Gurnah, de l’Université de Kent (Canterbury), dans le cadre du MA d’Anglais. Natif de Zanzibar, le Professeur Gurnah dirige notamment le centre de recherche sur les études postcoloniales et fait partie de ces universitaires qui ne se contentent pas seulement d’analyser les textes littéraires, mais passent aussi souvent à l’écriture… Auteur de six romans, dont Paradise, By the sea ou The last gift, AR Gurnah a été à plusieurs reprises nominé pour de grands prix littéraires (Booker, LA Times Book Award, etc).
À l’occasion de son séjour à Maurice, il donne une conférence le jeudi 25 septembre à 16 h à l’université (amphithéâtre R. Burrenchobay) sur “The significance of the local”. Les recherches postcoloniales sont depuis de nombreuses années inévitablement liées aux thématiques de la mondialisation. Le Pr Abdulrazak Gurnah propose une réflexion sur le discours « global » qui s’est développé dans les littératures non occidentales (regroupé sous les termes de mondialisation ou plus récemment de cosmopolitisme) et ses liens avec les cultures et les sociétés. Aussi demande-t-il « Where is the space for the “local” in this argument ? ».