«Un programme copié collé par une alliance perroquet», c’est en ces termes que les dirigeants de l’Alliance Lepep ont décrit le manifeste électoral du bloc PTr/MMM. Pour l’Alliance Lepep, le document  qui a été lancé hier matin «est sans originalité». Entouré de ses partenaires, le leader de l’Alliance Lepep, sir Anerood Jugnauth, n’a pas commenté le programme de l’alliance adverse durant la conférence de presse  au Sun Trust Building, hier après-midi. Mais a farouchement défendu la professeure Ameenah Gurib-Fakim contre les critiques de Navin Ramgoolam, leader de l’alliance PTr/MMM. D’ailleurs, les autres dirigeants de l’Alliance Lepep qui sont intervenus hier se sont associés à SAJ pour défendre l’intégrité, la compétence et le professionnalisme de celle qui a été désignée pour être présidente de la République en cas de victoire après les élections du 10 décembre.