L’institut Français de Maurice convie le public à une conférence sur la gastronomie qui sera donnée par le Pr Jean-Robert Pitte, jeudi 5 juin à 18 heures. Ce spécialiste de la géographie historique et culturelle s’exprimera précisément sur l’inscription du repas gastronomique français sur la liste du patrimoine immatériel de l’Unesco depuis 2010. Ce professeur de la Sorbonne, membre de l’Académie des Sciences morales et politiques, connaît particulièrement ce dossier puisqu’il préside l’organisme de veille pour ce classement au patrimoine mondial.
Le repas des Français est devenu patrimoine de l’humanité depuis 2010, obtenant ainsi une reconnaissance internationale comme un des éléments constitutifs de l’histoire, du patrimoine et de l’identité française. Qu’il s’agisse du repas familial, des moments partagés au restaurant ou des bombances festives, ce moment fait l’objet en France de codes précis dans son déroulement, et de vives traditions relevant des arts de la table.
Jean-Robert Pitte est professeur de géographie et d’aménagement à l’université Paris-Sorbonne qu’il a d’ailleurs présidée de 2003 à 2008. Il a créé en 2006 l’université Paris-Sorbonne d’Abu Dhabi. Il enseigne la géographie historique et culturelle, en particulier de l’alimentation et du vin, ainsi que l’histoire de l’aménagement et du paysage.
Cette éminente personnalité a été élue en 2008 membre de l’Institut (Académie des Sciences morales et politiques). Il préside la Société de géographie, de l’Académie du Vin de France depuis 2010, ainsi que la Mission du patrimoine et des cultures alimentaires, l’organisme qui veille au respect des règles attachées au classement du repas gastronomique des Français, au patrimoine immatériel de l’Unesco. Très actif, il appartient à l’Academia Europaea, l’Académie des Sciences d’Outre-Mer et l’Académie du Vin de Bordeaux.
Jean-Robert Pitte a publié de nombreux ouvrages non seulement sur les pratiques gastronomiques mais aussi sur les sites culturels. Ainsi a-t-il écrit sur Nouakchott en Mauritanie, sur l’Histoire du Paysage français (Tallandier, 1983, 5e éd. 2012. Trad. japonaise), ou encore un ouvrage de référence intitulé Gastronomie française. Histoire et Géographie d’une passion (Fayard, 1991), ou encore Le vin et le divin (Fayard, 2004), puis l’an dernier L’amour du vin (CNRS Éditions), et La bouteille de vin. Histoire d’une révolution (Tallandier).