State Informatics Ltd (SIL) et Oracle ont organisé la 2e édition de l’eGov Conference 2014 les 17 et 18 septembre derniers au Domaine les Pailles. L’événement, dédié au secteur public, a permis de faire le point sur les tendances mondiales, les directions, les technologies et les meilleures pratiques, qui sont aujourd’hui essentielles pour le développement continu des services gouvernementaux.
L’ouverture officielle a été effectuée par le ministre des Technologies de l’information et de la communication (TIC) Tassarajen Pillay Chedumbrum en présence du directeur du pôle Applications d’Oracle pour la région de la SADC, Derek Bose. Le thème de la conférence cette année était “Building On The Foundation – Learn how you can reap full benefits of your e-gov investments”. Suite au succès de la première eGov Conference en juin 2013, sur le thème “Enabling the future of eGovernment”, le but de cette 2e édition était d’évaluer les systèmes et infrastructures informatiques déjà établis dans le secteur public à Maurice, et ce afin d’assurer le meilleur développement des TIC, et ainsi être en droite ligne avec les structures d’e-gouvernement mondiales.
Pendant deux jours, des représentants de SIL et Oracle ont ainsi animé une série de présentations techniques pour les directeurs généraux, responsables informatiques et autres gestionnaires de projet dans les ministères, départements et organismes parapublics. Parmi les sujets abordés : les services de données, le Crime Occurrence Tracking System (COTS) de la police, les services sociaux, l’usage des TIC pour l’aide aux services environnementaux, les services de “Cloud Computing” et la protection des données, entre autres. La State Informatics Ltd a développé plusieurs solutions basées sur les technologies Oracle, avec qui le groupe mauricien travaille depuis 1989. Par exemple, le Crime Occurence Tracking System de la police, qui a permis d’informatiser tout le fonctionnement de la force policière, mais aussi le Companies and Business Registration Integrated System (CBRIS), utilisé par le Registrar of Companies, ou encore le Human Resource Management System, appliqué dans plusieurs organisations gouvernementales et entreprises et dont une version modernisée vient d’être adoptée par le ministère de la Fonction publique. Une nouvelle version, disponible en « pack » prêt à être installé et paramétré, a été lancée en mai 2014 sous le nom de TaMIS (Talent Management Information System).
« En tant que partenaire en TIC des gouvernements de Maurice et de plusieurs pays de la région africaine, SIL veut fournir une plate-forme aux participants de l’eGovernement Conference, et ce afin qu’ils puissent se regrouper et mieux se concentrer sur le développement continu du secteur public. Ils pourront ainsi améliorer leurs méthodes de travail et répondre efficacement aux besoins de la population. À travers cette conférence, SIL souhaite renforcer sa position de développeur et intégrateur de solutions informatiques et continuer à participer à l’évolution, au développement et à l’innovation du secteur des TIC à Maurice et à l’ambition nationale de faire de notre pays un ICT Hub pour la région », souligne Kemraz Mohee, General Manager de SIL.