Philippe Deschamps, conférencier officiel de l’AMORC (Ancien et Mystique Ordre de la Rose Croix), animera vendredi et mardi prochain deux conférences. La première, intitulée « Les clefs secrètes de l’Alchimie », aura lieu à 17 h 30 au Gold Crest Hotel, Quatre-Bornes. La seconde, sur le thème « Apocalypse de Jean, le sens caché », se tiendra à 18 h au Main Lecture Hall, MITD (Ex-IVTB) Head Office, à Phoenix.
« Au moins une fois l’an, un conférencier officiel de l’AMORC vient à Maurice animer des conférences publiques sur les thèmes ésotériques relatifs à l’enseignement de notre Ordre », explique au Mauricien Donald Dhondee, le responsable de l’Association Culturelle LUZ, branche locale de l’Ordre de la Rose Croix. L’ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d’un enseignement caché, souvent accessible par l’intermédiaire d’une “initiation”.
« Nous avons l’honneur d’accueillir ces jours-ci Philippe Deschamps, conférencier international français qui anime depuis vingt ans des séminaires et des conférences consacrés à la spiritualité. Il mobilise également ses efforts à présenter la philosophie rosicrucienne et plus généralement, à développer une culture spiritualiste. Actuellement en tournée dans les îles Mascareignes, il est l’auteur de nombreux ouvrages », ajoute Donald Dhondee.
Thème de la première conférence, l’alchimie est une discipline qui recouvre un ensemble de pratiques et de spéculations en rapport avec la transmutation des métaux. L’un des objectifs de l’alchimie est le grand oeuvre, c’est-à-dire la réalisation de la pierre philosophale permettant la transmutation des métaux, notamment des métaux “vils”, comme le plomb, en métaux nobles, l’argent, l’or. Un autre objectif classique de l’alchimie est la recherche de la panacée (médecine universelle) et la prolongation de la vie via un élixir de longue vie. La pratique de l’alchimie et les théories de la matière sur lesquelles elle se fonde sont parfois accompagnées, notamment à partir de la Renaissance, de spéculations philosophiques, mystiques ou spirituelles.
« Alchimie est un terme qui sent bon le soufre, le sel et le mercure. Que représente vraiment cet art universel qui vient du moyen âge ? Qu’appelle-t-on oeuvre au noir ou oeuvre au blanc ? Ses adeptes sont-ils vraiment capables de transformer le plomb en or ? Cette pratique rend-elle immortel ? Répondre à ces questions, et séparer le vrai du faux, “le subtil de l’épais”, c’est le but de la conférence », explique Donald Dhondee.
Abordé lors de la seconde conférence, l’Apocalypse ou l’Apocalypse de Saint Jean, ou encore le livre de la Révélation, également appelé Révélations de Jésus-Christ, suivant les premiers mots du texte, est le dernier livre du Nouveau Testament. Ce texte appartient à un genre littéraire juif puis chrétien de type ésotérique qui présente une grande diversité mais qui a en commun un goût prononcé pour l’allégorie ainsi que pour le symbolisme.
« Alors que l’idée d’Apocalypse éveille souvent des inquiétudes dans le public, il s’agira de montrer, selon le conférencier, que ce texte du nouveau testament chrétien recèle un sens caché qui évoque les étapes du développement humain. Au-delà des craintes ou de l’incrédulité qu’il pourrait susciter, le public pourra peut-être vérifier si ce message possède encore un intérêt pour l’homme et la femme du XXIe siècle », commente Donald Dhondee.
Rappelons que l’AMORC, une association à but non lucratif, est un mouvement philosophique, initiatique et traditionnel mondial, non religieux, non sectaire et apolitique, ouvert aux hommes et aux femmes, sans distinction de race, de religion ou de position sociale. Sa devise est « la plus large tolérance dans la plus stricte indépendance ».
L’AMORC a pour but de perpétuer les enseignements philosophiques que les Rose-Croix se sont transmis à travers les siècles, ces enseignements se rapportant aux mystères de l’univers, de la nature et de l’homme lui-même.
L’humanisme rosicrucien consiste, selon notre interlocuteur, à considérer l’humanité entière comme une seule et même famille d’âme. Son symbole est une croix dorée ayant une rose rouge au centre, la croix représentant le corps de l’homme et la rose symbolisant son âme en voie d’évolution.