La présence de l’association La Réunion des livres au salon Confluences à Pailles depuis jeudi a pour but d’encourager la coopération entre Maurice et l’île soeur par rapport au rassemblement des professionnels du livre, à la promotion des métiers qui y sont associés et à la lecture. C’est ce qu’a indiqué au Mauricien sa présidente Marie-Noëlle Perrine.
L’association La Réunion des livres, mise en place en 2007 selon une loi 1901, regroupe aujourd’hui 70 professionnels – bibliothécaires, libraires, documentalistes, écrivains, éditeurs, illustrateurs – des îles de l’océan Indien. Parmi les Mauriciens adhérents : Marie-Noëlle Perrine cite les écrivains Shenaz Patel, Amarnath Hosany et Gabrielle Wiehe.
« L’idée est de réunir tous les professionnels qui travaillent autour du livre et de promouvoir la littérature réunionnaise et de l’océan Indien. On permet à tous ces gens de se faire connaître à travers de grandes manifestations comme des salons du livre », soutient la présidente de l’association. « En termes d’économie du livre, poursuit-elle, notre association est un moyen de mieux faire connaître la production des éditeurs de la zone océan Indien ».
L’association propose durant le salon du livre à Pailles les ouvrages de ses membres. Des séances de dédicaces sont aussi organisées. « Notre travail est de développer une action importante orientée vers la coopération régionale et de donner l’occasion aux illustrateurs et écrivains de connaître les possibilités qu’ils ont pour se faire éditer ».
Selon Marie-Noëlle Perrine, « le travail a commencé avec des auteurs qui sont venus aux trois derniers salons du livre à l’île de La Réunion ». L’association organise et participe à des manifestations autour du livre comme des prix littéraires et des salons. Selon elle, « à La Réunion, nous avons vraiment explosé en matière de littérature jeunesse. On veut maintenant travailler sur la fiction adulte ».
La présidente de La Réunion des livres indique que les adhérents sont francophones et créolophones. Une cotisation annuelle est requise pour les adhérents : Collectivité 50 euros, hors zone 30 euros et 20 euros les individus.
L’association est aussi présente sur internet : www.lrdl.re. Marie-Noëlle Perrine indique qu’elle a pour projet d’améliorer ce site afin qu’il soit quasi exhaustif en ce qui concerne les informations touchant les métiers du livres et des activités de promotion dans la zone océan Indien.