À une réunion d’explications avec les agents et sympathisants de l’alliance PTr-PMSD hier soir à la salle des fêtes du Pavillon à Quatre-Bornes, le vice-Premier ministre et ministre des Finances Xavier-Luc Duval a indiqué que les malades inopérables à Maurice peuvent déjà bénéficier de la somme de Rs 500 000 pour se rendre à l’étranger, précisant qu’il a décidé d’appliquer la mesure tout de suite. Nita Deerpalsing, autre députée de la circonscription N°18 et responsable de la communication du Ptr, a critiqué de son côté le président de la République sans le nommer ainsi que l’opposition qui, a-t-elle dit, est atteint du « syndrome Sheik Hossen ».
Le vice-Premier ministre et ministre des Finances a d’emblée déclaré que le Budget 2012 a été très bien accueilli par l’ensemble de la population, comme le démontrent les sondages effectués à divers niveaux, dans lesquels plus de 90 % des personnes sondées se disent favorables à l’exercice. « Me bizin cre ricess pou kapav distribiye » a insisté Xavier-Luc Duval, ajoutant qu’il faut rétablir la confiance dans le pays pour y parvenir.
Le Grand argentier a rappelé que Pravind Jugnauth voulait appliquer la TVA sur le poulet, le lait et les céréales pour son budget l’an dernier. Il y avait aussi le refus catégorique de l’ex-ministre des Finances d’augmenter le nombre de personnel de la Child Welfare Unit alors que lui, Xavier Duval, avait trouvé les moyens nécessaires pour recruter vingt personnes et créer six shelters additionnels. Le leader du PMSD a également évoqué le fait que Pravind Jugnauth a déjà indiqué à Hervé Aimée, ministre des Administrations régionales, que s’il voulait trois conseils de district additionnels, il faudra réduire les dotations de chaque ministère. « Zordi li dir ki nou ena bel marz de manev alor ki kan li ti la, FDI finn baisse », a-t-il souligné.
Xavier-Luc Duval a énuméré d’autres mesures budgétaires, en rappelant que chacun pourra en tirer profit, du bébé de trois mois, avec l’aménagement des crèches par les employeurs ou que ceux-ci accordent une allocation aux mères, aux écoliers et enseignants, qui fréquenteront des écoles reconditioned, aux sportifs, qui pourront bénéficier d’un plus grand nombre de bourses de sports-études, aux salariés et même aux personnes âgées. « Même ceux qui travaillent comme domestiques chez des particuliers auront la chance d’intégrer le National Pensions Fund, puisque le gouvernement versera leur contribution », a conclu le vice-Premier ministre et ministre des Finances.
Nita Deerpalsing, députée de la circonscription N°18 et responsable de la communication du Ptr, a commencé son intervention en rappelant ce qu’elle avait dit avant la présentation du budget : Xavier-Luc Duval est le meilleur ministre des Finances que l’on ait eu. Répondant à ceux qui se demandent pourquoi les prix n’ont pas baissé, elle a fait ressortir qu’il n’y a pas de taxe sur les produits alimentaires. En ce qui concerne la réduction de la taxe sur les parfums et produits de beauté, la députée de la majorité a expliqué que cette mesure fait suite aux engagements liant le pays à des organisations internationales.
La députée rouge a répondu à ceux qui trouvent que le budget est pro « bann gro palto ». Nita Deerpalsing s’est demandé qui sont les 2 000 personnes qui auront gratuitement les terrains sur lesquels ont été construites leurs maisonnettes et qui sont ceux qui occupent les résidences de la NHDC, où le gouvernement fera les frais d’un syndic.
Passant à un ton plus politique, Nita Deerpalsing a dit noter que depuis huit jours que Paul Bérenger, en sa qualité de leader de l’opposition, a l’occasion de poser des Private Notice Questions (PNQ), il n’y en a eu aucune sur le budget. « Li prefer sey zet labou lor dimounn, kouma li finn rod fer krwar ki PM finn fer touy dimoun dan celil la polis ou ki mo kamarad Lindsay Morvan finn fer frod. Lopozition ankor ena syndrome Sheik Hossen, zot ti fer dimounn krwar ki sir Seewoosagur finn fer touy dimoun dan linsandi Mauricien », a-t-elle avancé.
De Pravind Jugnauth, la porte-parole du Ptr a déclaré qu’il se comportait comme un piètre élève. « Akoz sa mem ki bolom la pe kime dan Réduit. Premier fwa ki Ti Jugnath ti vinn minis finans, li ti sign enn sek Rs 45 M pou Sun Trust. Deziem fwa, li finn deklar Bolom Nwel le 23 décembre, li sign sek Rs 144,7 M pou MedPoint », a soutenu Nita Deerpalsing. Elle est d’avis qu’il est temps que le président de la République choisisse la voie qu’il veut suivre : « Nek fer maja karo dan sato ; si to anvi fer politik, desan lor terin, vinn manze zom pou zom, fam pou fam. »
D’autres personnes sont également intervenus, notamment Kadress Pillay, candidat travailliste malheureux de la circonscription Belle-Rose / Quatre-Bornes, qui a rappelé que Xavier Duval n’est pas uniquement un expert-comptable mais aussi un économiste ; Arianne Oxenham, maire de Quatre-Bornes, qui a vivement remercié le ministre des Finances pour avoir permis à la mairie de la ville des Fleurs de satisfaire les besoins en ramassage d’ordures ; Lindsay Morvan, qui a dit qu’il est prêt à intenter des procès à ceux qui soutiennent en public qu’il a commis quelque fraude ; et Mamade Kodabaccus, secrétaire général du PMSD et lord-maire.
Mamade Kodabaccus a affirmé qu’après le discours du ministre des Finances, Paul Bérenger a félicité le Premier ministre en soulignant toutefois qu’il avait par le passé émis telle ou telle idée. « De zan minis finans, trwa zan PM zame to finn realize bann lide-la, me ar Xavier, se rezilta lor rezilta », a observé le secrétaire général du PMSD.