Le Parti travailliste (Ptr), qui tenait un congrès hier au Collège Idéal à Rivière-du-Rempart, a évoqué « la trahison de Pravind Jugnauth envers le gouvernement », le « non-respect de la confiance que l’électorat a placée en le MSM » ou encore le scandale MedPoint. « Fer nou confiance et reste ensemble avec nou. Dans 5 ans où a kapav juge nou », a affirmé Devanand Ritoo, ministre de la Jeunesse et des Sports.
Pour Balkissoon Hookoom, le premier intervenant, « aster gouvernement là pe kapav respire bien. Ki dossier MSM pe rode sorti ? 15 mois zot dans gouvernement zot pann fine respect zot promesse envers l’électorat. » De son côté, Devanand Ritoo affirme que malgré les coups bas du MSM, le travail se poursuit dans la sérénité. « La confiance est revenue. On a été élus pour faire progresser le pays ». Pravind Jugnauth, soutient-il, a déserté le gouvernement sous prétexte d’être solidaire avec Mme Hanoomanjee. « Fer nou confiance et reste ensemble avec nou. Dans 5 ans où a kapav juge nou ».
Satish Faugoo, ministre de l’Agro-industrie, s’est dit outré de l’attitude de Pratibha Bholah en lui rappelant que le vote des électeurs est un vote sacré et qu’ayant été élue en tête dans sa circonscription, elle se devait d’être solidaire à l’Alliance de l’Avenir. « Mme Bholah fine délaisse ou après 18 mois travay ». Pour lui, il n’y a pas de mots pour qualifier la trahison du MSM, qui « fine fer marday, fine prend le pays en otage ». Pravind Jugnauth, dit-il, a la mémoire courte et oublie qu’il est entré au gouvernement grâce au coup de main du Ptr.
Sheila Bappoo, ministre de la Sécurité sociale, condamne fermement les propos de Showkutally Soodhun à l’égard des femmes, dont Mireille Martin et sa fille. « Mem moi, Soodhun fine dire mo ène femme indécente. Eski M. Soodhun fine vérifié signification du mot indécente dans dictionnaire. Li reproche moi ki le 8 mars mo pas fine invite li et ki mo marche toujours are mo l’armée féminine. Le 8 mars, c’est ène fête femme, eski M. Soodhun bizin senti li humilié parce ki pas fine invite li ? » Et d’affirmer aux Seniors Citizens présents au congrès que « nou pas touche nou Senior Citizen. Sans zot bann Senior Citizens, politiciens pas ti pou la. Zot fine bien travay pou pays ».
Parlant du scandale MedPoint, Mme Bappoo affirme que « zot ti pensé PM ti pou met pression lors l’ICAC, mais nou PM li respecté bann institutions. Fode pas prend scandale la famille Jugnauth et met lors ledo réforme électorale. Zot ti croire PM pu rekile, mais c’est mal connaître Navin Ramgoolam qui est un homme rusé et ki pas rentre dans zoue personne ». Pour elle, « Pravind kapav continué fer les yeux doux Bérenger. Bérenger fine fer pou reste dans l’opposition. Ki li dans l’opposition ou dans gouvernement, li zoue mem cassette : élections anticipées. Nou dire li ki pas pou éna élections, gouvernement pou termine so mandat ».