À une semaine du grand congrès anniversaire qu’il tiendra dimanche prochain à l’auditorium Octave Wiehe à l’occasion de ses 80 ans, le PTr mobilise ses troupes pour faire de cette célébration un véritable succès. L’objectif : rappeler l’histoire du PTr à la base des développements dans le pays. C’est dans cette optique que les discours de dimanche prochain, s’ils aborderont la situation politique, économique et sociale dans le pays, seront principalement orientés sur l’historique du PTr avec l’accent mis sur sa contribution au développement du pays, de l’indépendance, au droit de vote, en passant par l’éducation gratuite, le transport gratuit, la création de la richesse dans le pays ainsi que les grandes luttes pour l’émancipation des travailleurs.
« Comme disait feu James Burty David, dans chaque développement qu’il y a eu à Maurice, il y a l’ADN du PTr », dit le président du parti, Patrick Assirvaden. Ainsi, ce congrès sera l’occasion de faire connaître l’histoire du PTr aux jeunes principalement en vue de rappeler les véritables convictions socialistes des Rouges. « Pour nos 80 ans, nous ferons une halte dans l’histoire pour aborder l’avenir et préparer notre retour. Nous allons surtout rappeler que le PTr ce n’est pas ce parti qui est en train d’être étrillé à des fins familiales, mais un parti digne qui a fait de Maurice ce qu’elle est aujourd’hui », dit Patrick Assirvaden. S’agissant de l’avenir du parti, qui a connu depuis  décembre 2014 un véritable revers, dont des comparutions en Cour du leader Navin Ramgoolam, les membres du PTr se disent confiants.
Conscients par ailleurs qu’il est nécessaire de moderniser le parti, le PTr accélère actuellement le processus pour revoir le bâtiment au Square Guy Rozemont et adopter un bâtiment moderne. Les priorités du PTr demeurent le renouvellement des structures du parti, dont celles relatives à la communication et au fonctionnement même du parti pour qu’il réponde aux attentes de 2016, dit Patrick Assirvaden. Il indique que c’est dans cette optique qu’une refonte de la Constitution du Labour Party est en cours sous la houlette de Satish Faugoo, et sera bientôt finalisée.
À ce stade de l’année, toutefois, les efforts sont concentrés sur les 80 ans du PTr. Cette semaine, les différents CLP se recentreront encore en présence du leader du parti qui s’est investi dans la campagne de mobilisation, pour peaufiner les derniers détails de mobilisation. Toutefois, révèle le président des Rouges, « le manque de moyens financiers est un handicap. Pour ce grand congrès, ce sera à chaque CLP de prendre ses responsabilités, qu’il s’agisse du transport, des banderoles, t-shirts, etc. » L’objectif est de rallier le maximum de sympathisants derrière le leader pour célébrer les 80 ans du PTr. Outre l’historique, Navin Ramgoolam ne manquera pas d’axer son discours sur la situation actuelle dans le pays. « Situation économique, politique et sociale », dit Patrick Assirvaden.