S’adressant aux habitants de Bois-Chéri lors d’un congrès nocturne du Ptr hier, le ministre Arvin Boolell a fait une vive sortie contre sir Anerood Jugnauth, lui demandant de faire attention à ce qu’il dit, car cela pourrait avoir un effet boomerang sur lui. « Dimoun ki vive dan lakaz vitre pa gayn drwa avoy ros », a déclaré Arvin Boolell, qui reproche également à SAJ de vouloir apporter une instabilité politique et économique dans le pays.
Le député de la circonscription N°11 (Rose-Belle/Vieux Grand-Port) estime que cette année, l’importance du 1er mai rappelle la lutte pour l’indépendance. Arvin Boolell s’est ainsi appesanti sur le progrès économique du pays sous la direction de Sir Seewoosagur Ramgoolam. « Mo kone plizir pei ki ena mem konfigirasyon ki Moris, se SSR ki finn rekonstrir Moris apre lindepandans », a-t-il soutenu. Le ministre des Affaires étrangères a ainsi fait appel au discernement de la population pour comprendre, dit-il, l’enjeu de se réunir en masse le 1er mai. « Ou bizin konpran ki appel stabilite politik. Pena pri pou ou liberte, na pa ipotek ou lindepandans ». Le ministre a par ailleurs prêté des attitudes de « magouyer » à Paul Bérenger, leader du MMM, et sir Anerood Jugnauth. Il a ainsi demandé à sir Anerood de mesurer ses actions et ses paroles, car a-t-il prévenu, « atansyon ena lefe boomrang ». « Nou pou reazir, nou pena disan kourpa dan nou. Sir Anerood Jugnauth pou ena boukou compte pou rann la popilasyon. Na pa bliye ki Jugnauth pe fer are Hanoomanjee asterla ». Arvin Boolell a par ailleurs soutenu que c’est sous le règne de Navin Ramgoolam que le pays a connu le progrès. « Dan lepok SAJ, lor 100 zenes, 36 pa ti ena travay, zordi nou pe seme pou ou zanfan. Dan lavenir ou zanfan pou gayn travay dan lindistri de losean ».
Nita Deerpalsing, députée de la circonscription N°18 (Belle Rose/Quatre-Bornes) a rejoint les propos d’Arvin Boolell pour dire que « si SAJ inn retourne se pa po ou, me pou so garson ». La responsable de communication du Parti travailliste affirme qu’un an de cela, le Président de la République avait ouvertement félicité Navin Ramgoolam pour son travail pour le pays. « Aster so garson inn tas dan file, li koz enn lot langaz. Ou bizin pa bliye ki ou lepep ki finn paye tou so depans pandan 9 an », a-t-elle dit. Nita Deerpalsing estime par ailleurs que l’alliance MMM-MSM ne va pas durer longtemps. « Avek Bérenger mem, SAJ pou gayn koudpye, Bérenger so manyer sa donne koudpye, la li pe servi SAJ kouma paravan ».
Patrick Assirvaden, député du N°15, s’est indigné du comportement de sir Anerood Jugnauth qui, dit-il, est en train d’induire la population en erreur. « Pandan 9 an linn asiz dan Réduit ek li ti pe gayn Rs 350 000 par mois, li pa ti pe trouv pei dan problem lerla », a-t-il soutenu. Patrick Assirvaden est d’avis qu’aujourd’hui sir Anerood Jugnauth est en train de défendre ses propres intérêts et non ceux du pays. « Se enn operasyon salte ki zot pe amene, zot pe salir repitasyon fami dimounn, se sa ki zot apel politik », a-t-il dit. Pour ce qui est de Paul Bérenger, le président du Ptr lui reproche de changer de langage à chaque fois. « Kisannla ti kol lafis “zot mem aste zot mem vande ?” Aster zot pe vinn met tas lor nou ledo ». Patrick Assirvaden a ainsi demandé aux habitants de Bois-Chéri de bien réfléchir à ce qui se passe dans le pays et de prendre la bonne décision. « Na pa les dimounn vinn anbet ou ».
Ont également pris la parole, les élus de cette circonscription, en l’occurrence Abu Kasenally et Tassarajen Pillay Chedumbrum, qui ont parlé du progrès que connaît Maurice depuis que le Parti travailliste est au pouvoir. Les deux intervenants ont également affirmé que d’autres développements seront annoncés lors du meeting du 1er mai.