Le ministre du Travail sortant promet aux habitants de la circonscription N°3 de leur obtenir un emploi en six mois, à condition de suivre une formation au Mauritius Institute Training Development (MITD) de Plaine Verte. C’était lors d’un congrès réunissant les femmes de la circonscription hier soir, à Cité Martial. Shakeel Mohamed a également mentionné les mesures qui seront prises en cas de victoire des trois candidats de la circonscription Adil Ameer Meea, Aslam Hossenally et lui-même.
S’adressant à un auditoire majoritairement féminin, l’actuel ministre du Travail souligne que « c’est aussi la responsabilité des habitants de l’endroit d’inciter les jeunes à suivre des cours au MITD afin de trouver un emploi ». Selon lui, il n’y a pas suffisamment de personnes qui sont intéressées à saisir l’opportunité de suivre une formation, même sans avoir de School Certificate ou Higher School Certificate. « Pas plus de 10% des inscrits au MITD de Plaine Verte sont des habitants de la région », déplore-t-il.
Aussi, estime-t-il, c’est la raison pour laquelle plus de 500 travailleurs étrangers viennent d’Inde et du Bangladesh pour la réparation de climatiseurs et quelque 300 travailleurs étrangers sont là pour la réparation de robinets. C’est dans cette optique qu’il rappelle à son auditoire un des points du programme électoral du PTr-MMM : la création de 60 000 à 75 000 emplois pour les jeunes. Shakeel Mohamed promet aussi l’installation d’éclairages dans les jardins d’enfants, le wifi gratuit et la délocalisation des deux centres de méthadone de la localité vers un site non résidentiel.
Shakeel Mohamed s’en est pris à son prédécesseur Anwar Husnoo qui, dit-il, a réalisé un bilan nul dans la circonscription, n’ayant construit aucune maison et aussi pour avoir « trahi » le PTr et rejoint le MSM. Il a également critiqué Cehl Meeah.
Pour leur part, les colistiers de Shakeel Mohamed ont souligné l’avancée des femmes sur le plan de la politique. Pour Aslam Hossenally, il s’agit d’une « avancée historique » que 20% des candidats de l’alliance PTr-MMM sont des femmes. Adil Ameer Meea rappelle que les premières femmes entrées en politique étaient au PTr.
Prenant la parole, Kalyanee Jugoo, candidate au N°4, a exhorté les femmes présentes à voter pour les trois candidats de l’alliance PTr-MMM afin que la IIe République entre en vigueur.