La Jeune Chambre Internationale de Maurice (JCIM) a participé du 3 au 8 novembre, à Kanazawa, Japon, au Congrès mondial de la JCI. Cet événement avait réuni quelque 8 000 délégués de 103 pays différents. C’était par ailleurs l’occasion pour les membres de cette organisation mondiale de célébrer les 100 ans du mouvement, sous le thème : « 100 years of Impact ». Lors de cette rencontre, Maurice s’est positionnée sur la scène internationale à travers l’élection de Ryad Subratty, comme vice-président de la JCI.
Cet ancien président de la JCI Maurice (2011) est ainsi désormais assigné à neuf pays africains. Son rôle sera de les guider et les aider à respecter et mettre en oeuvre la mission et la vision de la JCI.
La rencontre internationale a vu la participation de 23 anciens présidents mondiaux. Maurice, quant à elle, était représentée par une petite délégation de quatre personnes dont l’ancien président mondial de la JCI en 1994, Arnaud Godère, le président du sénat de la JCI Maurice, Marday Venkatasamy, Ryad Subratty et la présidente de la JCI Maurice, Nousrina Peerbux.
La présidente de la JCI Maurice, Nousrina Peerbux, voit dans l’élection de Ryad Subratty comme vice-président que « nous nous positionnons ainsi sur l’échiquier africain, ce qui peut nous aider à une candidature prochaine de Maurice pour accueillir la conférence annuelle JCI de l’Afrique et du Moyen Orient – conférence qui nous permettra de ramener plus de 500 délégués à Maurice ».
Pour le nouveau vice-président de la JCI, Ryad Subratty « la branche mauricienne a fait élire son candidat après huit ans et se repositionne sur l’échiquier international. Nous faisons partie d’une organisation qui se trouve dans plus de 110 pays. Les opportunités d’échanges et de partenariat pour agir au niveau local avec un impact global sont immenses ».
C’est Paschal Dike, de la JCI Nigeria, qui a accédé au titre de président et devient ainsi le quatrième président africain de la JCI.
Par ailleurs, la JCI Maurice et la JCI City Plus ont signé un accord de jumelage avec la JCI Luxembourg. Ce partenariat est né suite à un projet communautaire Learning made easy, que la JCI City Plus a mis en oeuvre depuis 2014 à Roche-Bois avec les enfants de la Nicolay Government School.
La déclaration de Kanazawa, signée par Maurice est basée sur le partenariat de la JCI et les Nations unies. À travers cette déclaration, la JCI s’engage à oeuvrer et agir pour les Sustainable Development Goals conçus pour parachever au cours des 15 prochaines années les efforts entamés dans le cadre des Objectifs du Millénaire pour le développement par les Nations unies. Cette déclaration reste en ligne avec la mission de la JCI : offrir aux jeunes des opportunités de développement qui leur permettront de générer des changements positifs.
Pour rappel, la JCI est une organisation à but non lucratif dont les membres sont des citoyens actifs de 18 à 40 ans présents dans plus de 110 pays et qui s’engage à créer de l’impact au sein de leurs communautés.