« Une nouvelle force se lève et nous nous sommes regroupés parce ce que nous voulons reprendre le flambeau de la lutte militante », a déclaré Steven Obeegadoo au troisième congrès conjoint du Mouvement Patriotique d’Alan Ganoo et de la Plateforme Militante des dissidents du MMM, ce vendredi 26 avril à Vallée-des-Prêtres.

Il a été rejoint dans ses propos par Pradeep Jeeha, qui a soutenu que « nou lame prop, nou latet ot. Se nou ki pe repran flanbo militantism ».

« Il faut changer le système politique pour avoir le droit de révoquer un député quand il brise le contrat de confiance », a ajouté Steven Obeegadoo, qui a également évoqué le problème de fourniture d’eau et d’inondations.

Le président du MP a, lui, relevé qu’« aujourd’hui les personnes autour Bérenger l’ont quitté ». Alan Ganoo devait également égratigner les accomplissements du gouvernement. « Quatre années sont passées et ils n’ont toujours pas abordé le financement politique, le Children’s Bill, la loi pour les handicapés et la loi électorale se fait toujours attendre. Mais une loi ‘dominer’ a été appliquée sur les étrangers à travers l’Immigration Amendment Bill ».

De son côté, Françoise Labelle est revenue sur la libération de Michel de Ravel de l’Argentière, trouvé coupable de pédophilie et récemment libéré suivant un jugement de la cour. « Une magistrate le condamne à trois mois de prison pour bonne conduite. Je suis contente que le DPP ait fait appel » de ce jugement.