À J-2 des élections générales, face à « l’ambiance électrique », Pravind Jugnauth présent au dernier congrès de l’Alliance Morisien à Rivière-du-Rempart, ce mardi 5 novembre a lancé à l’assistance du No 7 : « zot mo kone zot aki ».

Pour le Premier ministre sortant qui revenait d’un congrès à Montagne Longue, « lambians parey, li couma dir pe vinn selebre la viktwar ».

« Qui de Navin ou moi vous rend le plus fière en tant que Premier ministre? » a-t-il demandé à la foule.

Pravind Jugnauth a insisté sur le fait qu’il doit « avoir une majorité confortable pour devenir Premier ministre ». Ce dernier a invité l’électorat à voter les trois candidats de l’Alliance Morisien en lice dans la circonscription.

Considérant que « le MMM n’étant pas enn lafors », Anerood Jugnauth, également présent en première partie du congrès, a estimé que l’enjeu de ces élections est « un choix entre Navin et Pravind ».

Ce dernier décrit cet « enjeu » comme un « enjeu sérieux ». « Soit un avancement et un progrès pour le pays, ou une aventure qui mènera le pays vers un désastre », a lancé Anerood Jugnauth.

Il va plus loin en affirmant que ce qu’a accompli Pravind Jugnauth pendant son mandat, même lui n’aurait pu le faire. À Navin Ramgoolam, SAJ a lancé « mo espere li mord lapousier dan No°10 ».

Les trois candidats de l’Alliance Morisien au No 7, Maneesh Gobin, Raj Dhaliah et Kalpana Koonjoo-Shah ont invité l’électorat à « 3-0 piso ».