En marge du congrès du PMSD qui se tiendra demain à l’École Hôtelière Sir Gaëtan Duval à Ébène, la députée de la circonscription No 4 (Port-Louis Nord/Montagne Longue), Aurore Perraud, dans un entretien accordé au Mauricien, nous parle de l’importance de ce rassemblement annuel pour la « grande famille du PMSD ». Le PMSD fêtera lors de cette occasion ses 62 ans ainsi que les 30 ans de politique active de leur leader Xavier Duval. La députée aborde aussi le rôle du parti dans l’opposition. « Rezilta lor rezilta, c’est la philosophie du parti, partout où ou choisissons d’être. Nous sommes une opposition dynamique qui n’a peur de rien. Notre travail est reconnu », dit-elle. Aurore Perraud commente aussi au passage la situation à l’Assemblée nationale, déplorant un manque de « fairness » de la Speaker.
Le congrès du PMSD, précise Aurore Perraud, n’a rien à voir avec les meetings du 1er mai. Ce rassemblement annuel, qui se tient en principe au mois d’avril, est l’occasion pour le parti de célébrer ses adhérents et de réunir la « grande famille du PMSD ». « Ce jour-là, les nouveaux adhérents auront leur carte. Ce n’est pas l’esprit du briani ou s’amuser à la plage après le congrès. Nous recevons dignement les membres de notre famille », affirme Aurore Perraud. La députée explique par ailleurs que ce rassemblement verra aussi deux célébrations, les 62 ans du parti et les 30 ans de politique active de Xavier Duval. Sous le thème « Gouverner Autrement », le parti veut lancer un appel à venir soutenir l’opposition. « Partout où nous choisissons d’être, le PMSD est toujours reconnu pour son travail. Nous avons quitté le gouvernement, c’était un choix héroïque. Nous avons décidé de quitter le confort pour défendre le peuple. Rezilta lor rezilta, c’est la philosophie du parti, peu importe où nous sommes. Peu importe avec quel gouvernement, il n’y a jamais eu de scandale sur les ministres du PMSD et notre leader a reçu beaucoup de prix pour son travail. Son travail est reconnu ici et ailleurs. C’est gouverner autrement et honnêtement ».
Lors de ce congrès, le PMSD présentera sa ligne de conduite. Le parti lance un appel pour un soutien à l’opposition. « Nous sommes une opposition dynamique et présente et nous n’avons peur de rien. Nous avons un message fort pour les Mauriciens », dit Aurore Perraud. Cette dernière ajoute que depuis que le PMSD est dans l’opposition plusieurs choses ont changé. « Il a fallu que Xavier Duval présente une PNQ sur l’intégration sociale pour que les choses bougent. De même après les questions sur l’Université de technologie, beaucoup de choses ont changé depuis », dit-elle. « Le PMSD n’a pas besoin de faveur. Le pays ne nous appartient pas. Le peuple nous a mis là où nous sommes et nous devons respecter sa volonté en étant des politiciens patriotes. Quand on est un politicien patriote, on travaille pour le pays d’abord et l’on ne fait rien qui soit au détriment du peuple ».
Commentant les récents événements à l’Assemblée nationale, Aurore Perraud soutient qu’il y a une politique de deux poids deux mesures. « Le PMSD a apporté beaucoup de motions de disallowance. Je suppose que cela irrite le gouvernement et c’est pourquoi ces motions passent toujours en dernier. Mais nous ne sommes pas découragés et nous présenterons d’autres motions encore. Nous voulons être des députés responsables. Nos motions sont pertinentes. Nous sommes là pour travailler. Nous n’allons pas baisser les bras ». Notre interlocutrice déplore par ailleurs la façon dont se sont déroulés les travaux de mardi dernier, lors desquels le député Rughoobur a pu poser plusieurs questions supplémentaires l’une après l’autre, laissant ainsi peu de temps à l’opposition pour poser ses questions. « Il me semble que la Speaker veut voir dans une seule direction. Il devrait y avoir plus de fairness de sa part. L’on essaie de museler l’opposition mais nous n’allons pas renoncer. Nous présenterons d’autres questions », dit-elle.
La députée bleue soutient que plus d’un millier d’adhérents sont attendus au congrès ce dimanche. La dernière fois, dit-elle, le congrès des femmes avait réuni plus de 3 000 personnes. « Il y a toute une organisation qui a été faite pour accueillir les personnes et il y a des messages forts qui seront dits. Notre leader et d’autres intervenants aborderont des points importants du travail que compte effectuer le PMSD. Le parti c’est agir avec passion et compassion. C’est une politique différente », soutient Aurore Perraud.