Le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, a ciblé la « probable alliance PTr/MMM » et les « coz cozé » entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger, lors du congrès de son parti à Plaisance hier soir. Il a également soutenu que Paul Bérenger a été « le pire ministre des Finances » et a critiqué ses 23 années passées comme député de la circonscription N° 19.
« 23 ans d’affilée Paul Bérenger député N° 19, combien sintir inn serré, komie zeness in patienté ! » devait affirmer le leader du PMSD à Plaisance hier soir. Il n’a pas manqué de rappeler à l’auditoire qu’il est un enfant de Rose-Hill, « la racine est ici ». XLD a fustigé le leader de l’opposition qui, soutient-il, ne prend pas en considération les familles de Plaisance. « Komie zenn dan Plaisance pe travay server, pe travay dan laboutik, sa li pa prend compte ! » Concernant la bataille pour le salaire minimum, Xavier-Luc Duval déplore que le leader de l’opposition et le Premier ministre ignorent ce droit aux travailleurs. À propos du projet de Nine year schooling, Xavier-Luc Duval a souligné que de nombreux élèves du CPE échouent leurs examens et « zot lavenir gaté. Aster zot gagne enn sans refer zot lavi. Sa Bérenger pa cass so latet ek sa li ». Pour lui, le leader de l’opposition et le Premier ministre « prend compte ziss zot linteret personnel. Couma pou partaz le pouvoir ! » Xavier-Luc Duval a aussi tenu à comparer les améliorations faites entre les villes soeurs et la ville de Quatre-Bornes : « Ou trouvé Quatre-Bornes inn transformé, alors qui dans Rose-Hill, ena simé couma dir enn dépotoir».
Concernant le fait qu’il ait quitté le gouvernement, Xavier-Luc Duval a soutenu que son parti n’avait jamais été menacé « mais mo content mone kit gouvernman. Monn kité par principe ki dan Maurice tout dimounn egal et fode ki dan parlman ena enn diversité culturelle afin qui sakenn kapav donn la voix ». Il a aussi tenu à souligner que le PMSD a changé de manifeste électoral « pou dir zot lor ki base nous pe négocier pou le pays et pou ré rentre au pouvoir ». Une des « créations du PMSD », dit-il, le secteur du tourisme, « pa pe vinn narien zordi et combien zenn pé tourne zot vers sa filière la ».
Sur les éventuelles élections générales, Xavier-Luc Duval a tenu à inviter les personnes présentes à ne pas « rentre dan troupeau, rentre dan facilité mais rentre dan simé la vérité ». Pour lui, Paul Bérenger ne joue plus son rôle de leader de l’opposition, « li fini senti loder lotel gouvernman ». Il ajoute que les agissements de Paul Bérenger sont « des tendances totalitaires, autoritaires. Tout saki nous pa oulé ». La probable alliance MMM/PTr, dit-il, représente « un danger pour le pays qui va couler à cause d’eux ».
Pour sa part, le secrétaire général du parti, Mahmade Kodabaccus, a invité l’audience du N° 19 à faire le bon choix : « Bizin aster ki zot retourne la case mama ki le PMSD. Inn coz menti ar zot pendant 30-40 banané, zordi Bérenger pe mandie pe fer l’allians. Le seul leader véritable c’est Xavier Duval et se li ki pou décide politik ici ! »