En cas de victoire aux prochaines élections générales, l’Alliance Lepep obligera Dan Callikan à quitter la MBC et le remplacera par des « gens compétents », qui donneront également la parole à l’opposition. C’est en tout cas ce qu’a affirmé le leader du MSM, Pravind Jugnauth, lors d’un congrès de l’Alliance Lepep hier soir à Triolet. « Nous n’allons pas faire subir à l’opposition ce que le PTr nous fait subir actuellement. L’opposition aura le droit de s’exprimer », a-t-il lancé devant de nombreux partisans. Les trois candidats de l’Alliance Lepep dans la circonscription No 5 (Triolet/Pamplemousses) – Soodesh Callychurn, Raj Busgeeth et Sarvanand Ramkaun – ont été présentés à cette occasion.
« Pa ti bizin renouvel kontra Callikan », a lancé le leader du MSM, en rappelant « la désinformation » pratiquée par la MBC, « surtout en ce qui concerne le meeting organisé par l’Alliance Lepep le 12 octobre dernier à Vacoas ». Mais, a-t-il ajouté, « malgré la MBC, nos messages ont été relayés par les autres médias que sont les Web TV et les radios privées ».
S’agissant des 12 mesures que l’Alliance Lepep « prendra immédiatement », Pravind Jugnauth est revenu sur celle concernant la hausse de la pension de vieillesse. Il a ainsi affirmé que celle-ci soulagera toutes les familles, avant d’ajouter que le prix de l’essence et du diesel baissera également. « Nous introduirons d’autres mesures dans les moyen et long termes », a-t-il ajouté.
Pour sa part, Ravi Rutnah, candidat de l’Alliance Lepep dans la circonscription No 7, qui représentait son leader Ivan Collendavelloo à ce congrès, a estimé qu’il y a « assez d’argent dans le pays pour payer une hausse de la pension » de vieillesse. « Kapav don zot plis ki Rs 5000 e nou kapav osi introdir saler minimal », a-t-il déclaré, avant de poursuivre que « la réforme électorale et le projet de IIe République ne sont pas plus importants que la fourniture d’eau potable ».
Pour le candidat Raj Busgeeth, le développement économique ne signifie pas seulement « construire des ponts et des routes à travers le pays, mais aussi voir le bien-être » de la population. « Dimoune viv ek larout selman ou byen avec enn saler desan ? » s’est-il interrogé avant d’indiquer que la pension de vieillesse à Rs 5 000, « li peanuts sa, sak lane nou pou kapav ogmant li par Rs 1 500 depandan progre ekonomik ». Le candidat Soodesh Callychurn a, lui, estimé qu’il « n’y a pas de justice sociale » dans le pays, avant de donner les raisons pour lesquelles il a démissionné de son poste dans le judiciaire pour entrer au MSM. « Linzistis partou. Ler mo get sa, mo dir bizin fer kiksoz », a-t-il dit. Il a par ailleurs promis aux habitants de Triolet de délocaliser les casinos et autres maisons de jeux qui prolifèrent dans le village. De même, il promet de permettre aux détenteurs de permis de conduire temporaires (learners) de conduire sur la route principale de Triolet, ce qui est interdit actuellement.