L’Union nationale d’Ashok Jugnauth a tenu un congrès féminin dimanche à l’occasion de la journée de la Femme, au Mohit Hall à St Pierre. Le leader du parti a plaidé pour une importance accrue du ministère de la Femme à Maurice.
Ashok Jugnauth a fait ressortir qu’entre l’année dernière et cette année, il n’y a pas eu de progrès conséquent concernant les difficultés que les femmes rencontrent au quotidien. « Ki progre inn faire dans sa domaine là ? Ki bilan ? Eski ena enn suivi qui fer par le ministère de la Fam ? Kot li ete ? Bizin donn plis linportans minister de la Fam pou bien-être bann fam », a-t-il déclaré. Le leader de l’Union nationale déplore les différentes persécutions subies par les femmes aujourd’hui et indique que cela démontre que la femme est toujours désavantagée et que cela représente un obstacle pour son développement. Pour Ashok Jugnauth, les femmes qui ignorent la journée de la Femme sous prétexte qu’elles sont trop occupées « n’ont pas de coeur parce qu’il y a des femmes partout dans le monde qui souffrent et qui n’ont rien à manger ou à boire ». Il est intervenu sur les discriminations subies au travail et dans le domaine social et a demandé aux femmes présentes de se mobiliser et lutter contre ces formes d’injustice.
Ashok Jugnauth a aussi commenté le rôle de la femme en politique. « Bizin ena 1/3 madam dan parlement. Si pena 20 madame lor 60 dan enn parti, pa vote pou sa parti la ». Concernant le rôle du ministère de la Femme, il a demandé à ce qu’il y ait des “squads” qui assurent la liaison entre ce ministère et les autres, comme celui de la Santé, afin de faire un suivi assidu pour pouvoir donner son bilan à la fin de l’année. « Minister Fam bizin zwe enn rol osi important ki Minister la Santé ou Finances. Nou le ki lane prosenn gagn enn rapport lor bann progre kinn fer dans sa minister la. Bizin osi ena enn liaison ek minister travail pou gagn bilan fam ki pa pe travail. Zot bizin osi liez avec la police pou get kifer pe gagn otan problem violans envers fam dans la sosiete ».
Commentant les crimes atroces commis sur des femmes ces dernières semaines, Ashok Jugnauth déplore le fait que des jeunes couples se marient sans savoir l’importance réelle du mariage. « Bann jeunes marie pe pense ki dan mariaz ena zis honeymoon. Zot bizin konpran ki apre mariaz zot pou ena boukou responsabilite. Bizin ena bann psikolog pou ed zot pendant zot vie commune pou explik zot bann responsabilite ki bizin fer face. Sinon preferab zot pa marie, sinon zot kapav regrete ».
Par ailleurs, concernant les prochaines élections, Ashok Jugnauth a fait comprendre qu’il sera bien présent et que dans son programme il donnera de l’importance au rôle de la femme dans le pays.
D’autres membres du parti sont intervenus lors du congrès dont Mario Fabien, Saheed Baichoo et Rishi Jubhoo, qui ont dressé un tableau des progrès réalisé par les femmes. Ils ont incité les femmes à s’engager socialement pour faire valoir leurs droits et ont salué le nombre de femmes qui se trouvent désormais dans tous les domaines du travail et même dans des postes qui auparavant n’étaient occupés que par des hommes.