photo archive

Revoir la politique du permis de travail pour les travailleurs étrangers. C’est ce qui ressort du dernier Conseil des ministres.

Cette décision a également pour tâche de faciliter l’embauche des travailleurs étrangers dans divers secteurs à forte demande. Il est à prévoir que la validité des permis de travail soit étendue à huit ans. De plus, l’octroi du permis au bout de deux semaines est envisagé. Une démarche qui a pour but d’accélérer les procédures.

Le pourcentage de la main d’oeuvre étrangère dans certains secteurs sera également revu. Selon le rapport du cabinet, il est envisagé d’introduire des “smart cards” en ce qu’il s’agit du permis de travail.