Le ministère des Technologies de l’Information et de la Communication mettra en oeuvre, en collaboration avec la Road Safety Management Unit du Bureau du Premier ministre et la Police, le projet Third Eye afin de renforcer le système actuel de surveillance du trafic et promouvoir la conduite sûre et responsable. Dans le cadre de ce projet, la police utilisera la technologie mobile, c’est-à-dire des smartphones équipés d’un logiciel spécialisé et sécurisé, afin de saisir des preuves de violation des règlements routiers tels le dépassement dangereux, brûler un feu rouge, ne pas respecter les espaces “zébrés” (zebra crossing), et de télécharger les photos vers un serveur central sécurisé pour être éventuellement transmises à la police pour toute action nécessaire.