La situation du pays a été passée en revue lors de la réunion spéciale du Conseil des ministres qui s’est tenue, hier lundi 22 janvier, dans divers secteurs suite au passage du cyclone Berguitta.

 4000 planteurs locaux soutenus

Priorité. Le secteur agricole très touché devra être remis sur pied au plus vite. Le gouvernement a décidé de déployer les grands moyens. Le ministère de l’Agro-industrie accordera son assistance entre autres avec la distribution de semences, de fertilisants et de compost aux quelque 4000 planteurs affectés. Les autorités feront également le nécessaire pour pourvoir des machines à des fins de labourage des champs.
La Mauritius Cane Industry Authority (MCIA) assistera les planteurs pour la remise en forme des 200 hectares sous culture de canne inondés durant le cyclone.
Outre le soutien de la Development Bank of Mauritius (DBM) en termes de facilités pour les prêts, les planteurs percevront également l’assistance de l’Agricultural Marketing Board (AMB) qui procédera dès cette semaine à l’importation des grains, carottes et choux-fleurs afin de pallier la pénurie sur le marché local.

Autres constats : sauf à La Ferme, rempli à 70 %, cinq réservoirs du pays se situent à 100% de leur capacité; la distribution d’eau potable, elle, est revenue à la normale. De même, les derniers travaux de réparation sur le réseau du CEB ayant été complétés durant le week-end, la fourniture électrique a été rétablie sur l’ensemble de l’île.

Si les gros travaux de réparation des dégâts causés aux infrastructures routières sont presque complétés, la Road Development Authority (RDA) a identifié des régions à travers le pays où des réparations de drains, de ponts et de routes devront être effectuées. Dans certains endroits, il sera nécessaire de construire de nouveaux drains.
Entre-temps le nettoyage des rivières, canaux et drains ainsi que des plages se poursuit.

Rodrigues affecté aussi sera soutenu

La situation est similaire à Rodrigues également affectée par le cyclone Berguitta et ses pluies abondantes. À ce jour, les 20% du réseau électrique affectés lors du cyclone ont déjà fait l’objet d’une réparation.
Il ressort qu’avec les dégâts causés en raison des inondations, la Rodrigues Regional Assembly devra accélérer les procédures pour le remplacement des radiers par des ponts et l’amélioration des infrastructures de certains villages.
Pour ce qui est du secteur agricole, les planteurs de Rodrigues, où quelques 7,4 arpents de terre sous culture agricole ont été détruits, bénéficieront du même plan d’aide que celui que l’état met à la disposition des 4000 planteurs mauriciens affectés par le passage de Berguitta.