Le Conseil des Religions de l’Île Maurice fait part de sa « tristesse profonde » au sujet de dernières attaques terroristes qui ont frappé la France ces derniers jours et qui ont provoqué une grande indignation dans un grand nombre de pays à travers le monde. « Avec l’organisation internationale Religions for Peace, dont nous sommes membres, nous pouvons affirmer que ces violences défigurent le vrai message de l’islam », écrit le père Philippe Goupille, président de ce conseil, dans un communiqué émis à la mi-journée.
Le Conseil des Religions est catégorique : il n’y a pas de justification possible pour de tels actes de violence. « Ces attaques terroristes sont aussi une source d’angoisse pour tous les vrais croyants. Nous rejetons catégoriquement tout extrémisme qui s’inspire de la religion et toute forme de violence au nom de la religion », souligne le père Goupille, en rappelant que ce conseil mauricien est affilié à Religions for Peace, la plus grande organisation mondiale interreligieuse. Les organisations religieuses à l’île Maurice et au niveau international « se retrouvent dans un même élan de solidarité pour protéger la dignité de l’homme et sa vulnérabilité ».
Les membres du Conseil des Religions, qui sont aussi des leaders religieux, sentent une responsabilité particulière dans le rejet et la condamnation de toute violence au nom de la religion. « Nous nous engageons à mobiliser nos ressources spirituelles pour développer et améliorer la coopération entre les communautés religieuses et faire avancer la valeur essentielle de la paix dans notre pays et dans la région de l’océan Indien », déclare le père Philippe Goupille.