Paul Lam Shang Leen.

Le Conseil des Religions se dit en faveur et  accueille avec beaucoup d’espérance le rapport de la « Commission d’enquête » sur le trafic de drogue qui a paru récemment peut-on lire par le biais d’un communique de presse publie ce vendredi 03 août.

« Nous voudrions féliciter Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs pour leur patience, leur courage, leur objectivité pendant ces 3 longues années de travail. Nous voulons aussi dire notre solidarité envers le Premier Ministre  Pravind  Jugnauth pour son audace d’avoir constitué une Commission d’enquête et d’avoir publié rapidement le contenu du rapport de la Commission »,

Le Conseil des religions est d’avis que devant ce fléau il est important que les institutions religieuses s’engagent elles aussi ensemble pour éradiquer le mal et il est donc important pour nous d’encourager la réhabilitation des toxicomanes et surtout d’entreprendre un travail en amont pour informer notre jeunesse des dangers qu’ils courent.

Le conseil se dit également choqué de penser que l’argent provenant du trafic de drogues puisse avoir été utilisé pour financer nos partis politiques. « Nous pensons donc qu’il est urgent de passer une loi qui contrôle le financement des partis politiques.
C’est avec beaucoup d’espoir que nous accueillons la mise sur pied du Comité Interministériel qui sera appelé à prendre des décisions courageuses et prophétiques. Sans plus tarder il faut finaliser le « National Drug Control Masterplan » qui contient aussi un programme de prévention pour les écoles, lequel est en préparation depuis 2 ans. »