Le couperet est tombé pour General Construction ! Alors que le groupe IBL avait annoncé officiellement en juin dernier le rachat de 100% du Share Capital de cet acteur majeur du secteur du bâtiment, le premier conglomérat du pays vient d’appliquer brutalement les freins en annonçant qu’il n’ira pas de l’avant avec ce rachat, Covid-19 oblige…

En fait, la décision ne surprend nullement les observateurs, vu les conditions économiques extrêmement difficiles, affectant toutes les entreprises du pays, incluant le groupe IBL lui-même mais aussi le secteur de la construction dans lequel évolue General Construction Ltd. Ainsi, dans un communiqué, IBL explique : « The board has re-assessed the transaction amidst the changes to the local and global economic and social landscape as a result ot the outbreak of the Cornavirus (Covid-19). »

Avec le lockdown complet des opérations économiques du pays depuis le 20 mars et l’incertitude concernant les conditions dans lesquelles les opérations économiques – y compris le secteur du bâtiment – reprendront, le conseil d’administration ajoute que « it has taken the decision not to proceed with the transaction. » C’est le 24 juin dernier que le groupe IBL avait annoncé le rachat de General Construction. IBL voulait procéder à cette acquisition pour consolider son pôle ‘Building and Engineering’.