Dans le cadre de la mise en place de Zones Volontaires de Conservation dans le lagon mauricien, la Reef Conservation a développé un premier niveau de formation de Marine Eco-guide, qui est enregistré et reconnu par la Mauritius Qualifications Authority (MQA). Un premier groupe de 12 personnes, notamment des pêcheurs bénévoles et ceux intéressés par la protection et la conservation de l’environnement marin, ont été formées. Une deuxième session de formation démarre le mois prochain.
« Avec la création de zones pilotes au courant de l’année 2011 à Trou-d’Eau-Douce et Roches-Noires, Reef Conservation a développé le premier niveau de la formation Marine Eco-guide comme alternative de revenu pour les usagers de ces zones », fait ressortir l’organisation non gouvernementale (ONG). Le but, poursuit-elle, consiste à former des personnes sur les écosystèmes côtiers et marins et aux techniques de guidage. À l’issue des différents niveaux de formation, les bénéficiaires pourront devenir des guides professionnels et offrir des visites guidées dans des milieux spécifiques.
Le projet Zones Volontaires de Conservation est présenté aux pêcheurs comme un tremplin vers une source alternative de revenus autre que la pêche.
La formation, qui s’étale sur 252 heures, présente plusieurs modules : principes du guidage et de communication, service clientèle, formation aux premiers soins dispensée par la Croix Rouge, dangers liés au monde marin, connaissances culturelles et historiques, découverte de la vie marine et des différents écosystèmes côtiers et marins – Mangroves, Récifs coralliens, Zones humides côtières, Herbiers marins et algues, entre autres –, et impacts humains sur le milieu marin. Chaque module comprend une étape théorique suivie d’une visite des lieux. La Reef Conservation indique que les niveaux II et III sont en cours d’élaboration.
Douze candidats ont été formés dans un premier temps. Approuvés par le CSR (Corporate Social Responsibility) Committee, les cours ont été financés par Veranda Resorts sous son programme d’action sociale.
La Reef Conservation est une ONG qui a vu le jour en 2004. Elle est dédiée à la protection de l’environnement marin de l’île Maurice à travers la recherche, la restauration, l’éducation et la formation. Elle emploie des biologistes marins professionnels, des coordinateurs de projets, des éducateurs dans le cadre de la gestion et la mise en oeuvre de ses projets de conservation de l’environnement marin. Depuis sa création, elle se consacre au partage des connaissances sur l’environnement marin surtout avec les communautés côtières afin qu’elles prennent conscience de l’importance de la protection et de la conservation de l’environnement marin non seulement pour leur survie mais aussi pour les générations futures.
Reef Conservation développe des projets et des initiatives avec un certain nombre de partenaires publics et privés. Parmi les projets déjà réalisés : bouée fixe d’amarrage, éducation environnementale dans 85 écoles primaires pour un environnement marin durable, ouverture du Beach Resource Centre à Pereybère qui est un centre pédagogique pour les adultes et les enfants, mise en oeuvre de zones volontaires de conservation pour la régénération de la biodiversité du lagon, campagne sur l’importance des parcs marins pour la protection des écosystèmes marins et le développement durable et création d’un laboratoire marin, d’un aquarium et d’un centre pédagogique, le Nauticaz situé à l’Hôtel Marina à Anse-la-Raie.