Les officiers du Durrell Wildlife Conservation Trust (DWCT), de la Mauritian Wildlife Foundation et du National Parks and Conservation Service (NPCS) ont redécouvert le scorpion Lychas serratus, endémique de Maurice, sur le Coin de Mire. Après analyses par le American Museum of Natural History des spécimens collectés sur place, le Dr Lorenzo Prendini, conservateur du département des invertébrés, a confirmé l’information. Le dernier spécimen connu date de 1868, fait ressortir le NPCS.
C’est au cours des travaux de restauration des reptiles sur les îlots se trouvant au nord de Maurice que l’équipe de chercheurs a découvert le Lychas serratus. Le Dr Nik Cole, biologiste conservateur du DWCT qui mène les recherches dans le cadre de ce projet de conservation des reptiles, a remarqué que les spécimens rencontrés étaient différents des Isometrus maculatus, l’espèce la plus connue et la plus répandue à Maurice. Par conséquent, il a fait une requête pour que des spécimens soient collectés et envoyés aux États-Unis pour des analyses.
Au musée d’histoire naturelle des États-Unis, c’est l’expert Lorenzo Prendini qui a pu confirmer qu’il s’agit bien du Lychas serratus. Selon le NPCS, le seul spécimen de ce scorpion connu date de 1868. Il a été collecté par un certain Nicholas Pike sur l’île Ronde, mais a malheureusement été endommagé durant cette opération.
De nombreuses recherches ont eu lieu en 1940, 1980 et 1990 sur les îles se trouvant au nord de Maurice mais aucun autre spécimen n’a été vu, fait ressortir le NPCS. Dans une publication parue en 1999-Gerlach, J. 1999. The origins of Isometrus maculatus and other scorpions on the smaller islands of the western Indian ocean. Phelsuma 7 : 75-78, l’on suppose que l’espèce a disparu, poursuit l’organisme gouvernemental.
Selon le NPCS, cette découverte est une preuve que les travaux de restauration entrepris dans les différents îlots de Maurice peuvent contribuer à découvrir de nouvelles espèces ou redécouvrir celles qu’on croyait éteintes.
Dans un descriptif envoyé à la presse, le NPCS indique que le scorpion Lychas serratus est de couleur marron claire. Il mesure entre quatre et cinq centimètres de long et pèse entre deux et trois grammes. Le Lychas serratus vit dans l’écorce des arbres, les plantes grimpantes et dans la végétation. Il se nourrit d’invertébrés : mites, papillons de nuit, phalènes et tout autre type d’insectes. Il peut aussi être cannibale, fait ressortir le NPCS. Si l’on se fait piquer par ce scorpion, l’on ressent une douleur atroce. La victime peut aussi avoir un moment de paralysie à la partie affectée. « However this is temporary and the membrane recovers naturally », fait ressortir le NPCS.