À l’approche des fêtes, les commerces mettent les bouchées doubles pour attirer la clientèle. Cependant, à ce jour, ce n’est pas encore la frénésie d’achat. Les commerçants s’attendent à une plus grande foule à l’approche de Noël. Mais bon nombre de Mauriciens se montrent aussi prudents sur leurs dépenses, en raison de la situation économique actuelle.
Les centres commerciaux et supermarchés ont accueilli un peu plus de clients que d’habitude pendant le week-end écoulé. Mais ce n’est pas encore la grande foule des jours de fête. La tendance montre ainsi que les Mauriciens font des achats réfléchis.
Sophie, caissière dans un hypermarché des Plaines-Wilhems, avance que les clients achètent particulièrement des produits d’alimentation en ce moment. « Généralement, à cette période, les clients achètent des boissons alcoolisées, du chocolat et des produits surgelés. Mais pour le moment, j’ai l’impression que c’est un peu lent. »
Même constat chez Winners où Bernard Ah Ching, le responsable marketing, note un changement dans les habitudes. « Depuis quelque temps, les consommateurs sont devenus plus prudents. Mieux informés, ils réfléchissent à deux fois avant de dépenser, ils consultent leurs brochures, notamment, avant de faire leur choix. » Les récentes augmentations, notamment sur les boissons alcoolisées, ont aussi provoqué un ralentissement dans la vente. Bernard Ah Ching confirme cette tendance : « L’effet commence à se faire sentir sur le whisky qui a subi une hausse de prix d’au moins de 25 %, et sur les cane spirits, une hausse de prix de 40 % en général par rapport à l’année dernière. Rien que sur ces deux items, nous avons noté une chute d’environ  25 % en volume sur nos ventes de novembre 2011. » Le responsable marketing s’attend à ce que la tendance soit inversée pour la fin de l’année.