Une nouvelle législation sur la protection des consommateurs, pour remplacer celle qui date de 1991, est en voie d’être finalisée, a annoncé le ministre du Commerce et de l’Industrie, Cader Sayed-Hossen dans un message diffusé ce matin à l’occasion de la Journée mondiale des droits des consommateurs.
« Sous le nouveau régime, la politique de la protection des consommateurs et la mise en marche de cette politique seront redéfinies à travers la création d’un Consumer Affairs Tribunal, d’un National Consumer Council et d’un Consumer Welfare Fund, entre autres », indique le ministre.
Pour lui, la Journée mondiale des droits des consommateurs est une occasion pour réfléchir sur les droits ainsi que sur les différents moyens par lesquels le bien-être et l’intérêt des consommateurs peuvent être davantage défendus et protégés.
Il a observé que les modes d’échanges commerciaux ainsi que les modes de consommation ont connu des changements considérables au cours de la dernière décennie, plus particulièrement en raison des développements des technologies de l’information qui ont caractérisé cette décennie.
Le ministre affirme s’être assuré que les services de son ministère soient à la hauteur des attentes de plus en plus exigeantes de toutes les parties concernées – les consommateurs, les commerçants et les associations de consommateurs.
Cader Sayed-Hossen estime que la protection des consommateurs ne peut être efficace que si les consommateurs, en citoyens responsables, assument aussi leurs responsabilités individuelles et collectives, exercent leur capacité de choix et de discernement et participent pleinement à l’initiative collective de protection sociale.