Selon le General Manager de l’Agricultural Marketing Board, Rodney Rama, il existerait actuellement une « pénurie artificielle » des oignons sur le marché – créée par certains commerçants –, en vue des prix plus élevés que les Rs 15 le demi-kilo pratiqué dans différentes régions du pays. À en croire des consommateurs, les prix de ce produit varieraient entre Rs 18 et Rs 25 le demi-kilo.
Certains commerçants soutiennent qu’il y aurait un manque d’oignons sur le marché. D’où la hausse des prix de ce produit. « Nous obtenons actuellement une quantité moindre que celle recherchée », fait ressortir un vendeur de la capitale. Devant une telle situation, la demande de la part des consommateurs augmente également. « Ce qui fait grimper davantage les prix », ajoute-t-il.
Le General Manager de l’Agricultural Marketing Board (AMB) n’est pas de cet avis. Rodney Rama estime plutôt qu’on est en train de créer une pénurie artificielle à l’approche de l’ouverture de la récolte des oignons locaux. « Il n’y a aucun manque d’oignons sur le marché bien que la récolte locale vient de commencer et ne devrait prendre de l’ampleur qu’en octobre et novembre », déclare-t-il.
Rodney Rama rappelle que le prix des oignons n’est pas contrôlé par l’AMB. « Nous les vendons à Rs 28 le kilo aux commerçants et à Rs 30 le kilo aux consommateurs dans nos différents étals à travers l’île. Mais nous ne pouvons contrôler les prix pratiqués par les commerçants », précise-t-il.
Le General Manager de l’AMB soutient qu’il y a suffisamment d’oignons en stock et sur le marché. Selon lui, il ne peut y avoir de pénurie de ce produit ni cette semaine ni la semaine prochaine. « Il y en a suffisamment pour toute la population. », dit-il.
La consommation hebdomadaire d’oignons sur notre territoire varie entre 250 et 300 tonnes.