Destinés à être vendus au marché de Port-Louis, 120 kilos de poulet impropre à la consommation ont été saisis samedi à Les Guibies à Pailles par l’Inspectorat sanitaire du ministère de la Santé et de la Qualité de la vie. Une mise en garde a été lancée contre des pratiques de la sorte.
Les poulets dont les carcasses ont été saisies avaient été abattus dans des conditions insalubres et de manière illégale, et dans le non-respect des normes sanitaires en vigueur, à Morcellement Raffray, les Guibies, Pailles. Ils ont ainsi été détruits par des officiers du ministère sur le site d’enfouissement de Mare-Chicose. Un appareil de déplumage a aussi été saisi. Un closing order et quatre contraventions ont été émis.
Le ministère met en garde les opérateurs qui ne respectent pas les normes en vigueur dans l’élevage et l’abattage des animaux destinés à être consommés et présentant des dangers pour la santé. Il invite en outre les consommateurs à faire preuve de vigilance.