Le groupe Constance Hotels and Resorts (CHR) a enregistré des bénéfices nets de Rs 94,7 M pour le premier semestre de l’exercice financier 2016, soit une baisse de 39,2% par rapport au montant réalisé pour la même période de 2015.
Le groupe CHR avait enregistré pour toute l’année 2015 des profits nets de Rs 229,9 M et prévoit que sa performance générale pour l’exercice financier 2016 sera affectée par certains facteurs, dont la fermeture pour la rénovation des établissements Constance Belle-Mare Plage et Constance Lémuria Seychelles ainsi que le ralentissement de la croissance des arrivées touristiques aux Maldives, où le groupe possède et gère un hôtel.
Pour la période janvier-juin 2016, les bénéfices après-impôt se sont élevés à Rs 94,7 M, comparativement à Rs 155,7 M pour la période correspondante de l’année dernière. Contrairement au premier trimestre 2016, le deuxième (début de la période de basse saison) a été difficile, étant marqué par des pertes nettes de Rs 170,8 M, soit presque le double du montant enregistré pour la période avril-juin 2015. Ce résultat est expliqué par la fermeture pendant six semaines de Constance Belle-Mare Plage pour des travaux de rénovation et la situation particulière à laquelle l’établissement hôtelier aux Maldives a eu à faire face.
Les arrivées touristiques dans cet archipel n’ont augmenté que de 1,8% pendant les six premiers mois de l’année, contrairement au taux de croissance plus élevé affiché par Maurice (+9,8%) et les Seychelles (+8,9%). De plus, l’évolution du taux de change dollar/euro a eu pour effet de rendre les Maldives comme une “expensive destination”, souligne la direction de Constance Hotels and Resorts.
Sur la base de l’évolution des réservations, le conseil d’administration de Constance Hotels and Resorts anticipe une performance positive soutenue concernant les opérations à Maurice. Aux Seychelles, l’établissement Constance Lémuria sera fermé fin août pour des travaux de rénovation, qui dureront dix semaines. S’agissant des Maldives, il est prévu que la baisse dans les arrivées et l’augmentation de l’offre des chambres d’hôtel auront un impact sur le taux d’occupation et les tarifs. Tenant compte de ces facteurs, la direction du groupe hôtelier considère que le « 2016 group performance will be impacted compared to 2015 ».