Contrairement au personnage incarné sur scène aux côtés de Jean-Luc Ahnee, Constantin de Grivel n’est pas une espèce de maton aviné, pourvu de certitudes banales. Ne surtout pas se méprendre sur son compte, après sa prestation lors de l’interlude de Nuit d’ivresse. Les représentations débutent ce mercredi 9 avril au Théâtre Serge Constantin.
Il passe l’adolescence en pension à Reims (France) chez les jésuites ! Le jeune homme n’est pas mécontent de faire du théâtre parallèlement à ses études. Il en faisait déjà à Maurice et en fera davantage au pays de Molière. Il avait ambitionné de passer pro, comme tout ado esquissant ses premiers pas sur scène, attiré par le feu des projecteurs et la possibilité de faire du cinéma par la suite.