Grewals ne peut plus s’approvisionner en bois pour continuer à faire tourner cette scierie qui a vu le jour en 1960. Une dizaine d’employés sont concernés par la fermeture.
Grewals, filiale d’ENL Commercial spécialisée dans la fourniture de bois et de matériaux de construction, se voit contrainte de tourner une page importante de son histoire. Elle ferme sa scierie en raison de la non-disponibilité de matières premières pour la faire tourner, le ministère de l’Agro-industrie ayant décidé de ne pas renouveler son permis d’exploitation des forêts de pins de l’État.
Denis Gallet, General Manager de Grewals, a informé les représentants syndicaux des employés, dont Atma Shanto, de la nouvelle hier matin. Une dizaine d’employés, comptant entre sept et une quarantaine d’années d’ancienneté, sont directement concernés par cette fermeture.
« Nous n’avons d’autre choix que de fermer cette unité. Nous n’avons aucun autre moyen économiquement viable de nous procurer de la matière première nécessaire à faire tourner la scierie », regrette Denis Gallet. Le ministère de l’Agro-industrie a avisé Grewals du non-renouvellement de son permis en août 2012. Selon Grewals, les autorités ne seraient pas revenus sur leur décision malgré les appels de l’entreprise.
Ce permis d’exploitation des forêts de pin de l’État est renouvelable tous les cinq ans. Initialement fixé à 5 000 mètres cubes, le quota alloué à Grewals a significativement baissé au fil des années.
Aujourd’hui, l’entreprise estime que sa scierie pourrait continuer à tourner avec une moyenne annuelle de 1 250 mètres cubes de bois. Le bois transformé à la scierie sert principalement à la fabrication de planches pour le secteur de la construction. Grewals vient par ailleurs d’investir dans une machine à fabriquer le paillis de bois à partir des déchets provenant de la scierie. Ce paillis est utilisé notamment par les horticulteurs et jardiniers comme une alternative naturelle pour conserver l’humidité du sol et pour réduire la consommation d’eau utilisée pour l’irrigation.
« L’histoire de Grewals commence avec cette scierie qui date de 1960. Nous sommes très peinés de devoir la fermer. Notre entreprise a fort heureusement beaucoup diversifié ses activités au cours des dernières décennies et demeure très dynamique, de sorte de pouvoir préserver les autres emplois », explique Denis Gallet. Grewals emploie environ 80 personnes, dont ceux affectés à la scierie.
Outre le bois de charpente, de menuiserie et autres produits dérivés, Grewals est aujourd’hui un fournisseur de matériaux de construction dont la tôle profilée, le fil de clôture haut de gamme, de l’aluminium ainsi que des produits d’entretien spécialisés.