Depuis l’année dernière, Securiclean et Maxiclean, compagnie lancée par le jockey Vijay Anand Bundhoo, se battaient afin d’obtenir des contrats pour le ramassage d’ordures. Après un fulgurant départ, Maxi Clean, qui pourtant n’était pas le “lowest bidder”, avait obtenu les contrats. Mais Securiclean, qui compte une longue expérience dans ce domaine pour avoir lancé la première compagnie de ramassage d’ordures, avait contesté le choix du Central Procurement Board (CPB) en faisant appel devant l’Independent Review Panel (IRP), qui lui a finalement donné gain de cause. Cependant, le CPB avait décidé d’aller de l’avant avec l’allocation du contrat à Maxi Clean. La direction de Securiclean avait ainsi logé une demande de Judicial Review de la décision du CPB. La Cour a rejeté la demande indiquant que la compagnie avait trop tardé pour initier l’action légale.