Après une baisse conséquente dans le nombre de voitures flashées en 2015 et une timide remontée en 2016, les statistiques compilées au ministère des Infrastructures publiques et de la police démontrent que les excès de vitesse enregistrés par des speed cameras en 2017 ont considérablement augmenté, avec 62 662 contraventions, soit une croissance de 38% par rapport à 2016.

Pour rappel, une baisse de 59% du nombre de contraventions pour excès de vitesse avait été enregistrée entre 2014 et 2015, passant de 96 872 à 39 395. Cette baisse significative fut le résultat de la désactivation des speed cameras pendant plusieurs mois suite aux promesses électorales de l’Alliance Lepep, qui considérait que les caméras étaient trop axées sur la punition monétaire et judiciaire, donc injustes envers les automobilistes.

Les autorités sont évidemment inquiètes par cette remontée des excès de vitesse et le nombre d’accidents mortels, en hausse, ne plaide pas en faveur du gouvernement.

Une analyse locale de la performance démontre que ce sont les radars de Bassin Road, de Beaux Songes, de Pailles et de Sorèze qui sont des hot spots incontournables. Celui placé à la rue L’Intendance, à Port-Louis, est le plus efficace pour les caisses de l’État, sans doute à cause de la faible vitesse à laquelle est flashé l’automobiliste (40 km/h) et sa position non détectable. Ce radar tout seul a accumulé un peu moins de 10 000 contraventions en 2017, ce qui est environ une contravention sur six.

Une baisse en fin d’année confirmée en janvier 2018

À noter que, vers la fin de l’année, un certain tassement a accompagné l’exercice du flashage des automobilistes. Cela semble se confirmer en janvier 2018 puisque le nombre de contrevenants est passé à 3813 contre 5001 en janvier 2017, soit une baisse de 23,7% des contraventions sous radars.

Deux nouveaux spots à Midlands, dont c’est le retour après les coups de fusil qui avaient détruit la caméra, a enregistré 38 contraventions et à Case Noyale, nouveau venu, qui surprend toujours ceux qui ne connaissent pas son emplacement, a fait en janvier 169 victimes.