Les parents : « Jusqu’à la dernière minute, ce médecin parlait de deux bébés et non d’un seul »