Une Convention entre le ministère de la Santé et le United Nations Population Fund (UNFPA) ayant trait au programme mauricien de santé reproductive et sexuelle pour la période 2012/15 a été signée hier à Port-Louis. Le UNFPA a fait don de Rs 10 M au gouvernement mauricien. Le plan d’action 2012/15 met l’accent sur l’éducation sexuelle à l’école, des services youth friendly, les grossesses précoces et le contrôle des grossesses non désirées dans les poches de pauvreté et le VIH/sida.
Le UNFPA était représenté lors de la cérémonie de signature par Cheikh Tidiane Cisse, UNFPA Country Director. Une étude sur la prévalence de la contraception à Maurice débutera le mois prochain, a annoncé Lormesh Bundhoo, ministre de la Santé. Il a expliqué que cette enquête recueillera des informations sur les choix des méthodes contraceptives à la fois par les couples et les individus, sur la qualité des services de family planning, l’utilisation des contraceptifs chez les jeunes et les projets de grossesse.
Le programme mauricien a été préparé et sera mis en oeuvre par les services de santé reproductive du ministère de la Santé, ceux de la Jeunesse et des Sports et de l’Égalité des genres, l’Assemblée régionale de Rodrigues et des organisations non gouvernementales, à savoir la Mauritius Family Planning Welfare Association, l’Action Familiale et la Mauritius Alliance of Women. Lormesh Bundhoo a déclaré hier que l’aide du UNFPA permettra à Maurice de consolider les services existants et de répondre aux nouveaux défis de notre époque. « Les adolescents en premier lieu seront ciblés par le programme, en particulier en termes d’accès à l’information et aux services de santé reproductive », dit-il. Le ministre de la Santé a demandé au Country Director du UNFPA d’être le porte-parole de Maurice auprès du Secrétaire Général de cet organisme pour la réouverture d’un bureau local, fermé il y a 18 ans. « Cela permettra au UNFPA d’unir ses efforts à ceux des autres agences des Nations unies pour mobiliser des ressources et mettre en oeuvre des programmes pour ceux qui en ont le plus besoin ». M. Bundhoo s’est prononcé pour « plus de coopération sud-sud et d’échanges nord-nord pour aider Maurice à répondre à de nouveaux défis ».
Le Country Programme du UNFPA pour 2012/15 met l’accent sur l’égalité des genres, les jeunes, et plus particulièrement les femmes vulnérables et les adolescents.
L’un des points de la Convention a trait à l’éducation parentale pour prévenir les grossesses chez les adolescentes, la sensibilisation sur le cancer du sein, le vieillissement de la population, l’accès des jeunes Rodriguais à une information de qualité et aux services de santé reproductive et de VIH/sida. La cérémonie de signature de la Convention de coopération s’est déroulée également en présence de Leyla Tegmo-Reddy, United Nations Resident Coordinator et UNDP Representative, Jaya Veerapen, Senior Chief Executive du ministère de la Santé, et du Dr Gopee, Director of General Health Services.