Surprise à l’arrivé de la course principale avec deux outsiders se disputant la victoire. Si la présence de Rasheed à l’arrivée pouvait être prévisible, on ne s’attendait pas à voir Parceval luttant pour la gagne et l’obtenant même plutôt facilement.
Parceval, c’était sa grande première au Champ de Mars en 13 tentatives. Un succès qui doit avoir fait plaisir à ses propriétaires, qui le voyaient faire flotter haut leurs couleurs lors de son acquisition. Et dire qu’il n’était pas réellement prévu qu’il participe à cette course. La coïncidence fait parfois bien les choses.
On attendait Independence à l’arrivée. On avait prévu qu’il inflige à Dustan une nouvelle défaite, alors que, lui, inscrirait son premier succès au Champ de Mars. Dustan, on le voyait confronté à un parcours plutôt difficile et à faire les extérieurs dans l’emballage final. On pensait Independence capable de mener les opérations. On avait oublié que Not Liable avait déjà démontré du pas et pouvait contrarier les plans de la monture d’Imran Chisty.
Emerald Approach est venu décanter la situation en prenant le relais avant le Tombeau Malartic. Il faudrait souligner le rythme de la course qui fut bon, même si le tempo baissa  en tête de montée. Mais un temps de 24”82 entre les 1400 et les 1000m ne peut être considéré comme étant un train lent.
Toujours est-il qu’Emmerald Approach amorça son attaque durant cette partie de la course pour prendre la tête des opérations. On avait les yeux surtout fixés en direction d’Independence, qui restait tranquillement en troisième position.
La position avancée de Rasheed n’était pas passée inaperçue. Par contre, celle de Tube Wave, pratiquement dernier dans le parcours, était sujette à interrogation. Son compagnon Parceval le précédait nettement dans le parcours, même s’il était placé one off. Dustan fermait le cortège.
Dans la descente, Gray’s Champ améliora sa position, tandis que Beacon Flare rétrogradait.
Independence fut déboité aux environs des 600m. Il attaqua franchement le meneur à 400m de l’arrivée. Avec 61,5 kg sur le dos, cette accélération pouvait être prématurée, surtout que le rythme avait été soutenu.
Dustan se pointa et, comme prévu, fut emmené encore plus vers l’extérieur dans le dernier virage. On se dit à ce moment-là qu’il ne pourrait reprendre Independence, qui avait mis le nez à la fenêtre. Cependant, la monture d’Imran Chisty faiblit dans les derniers mètres.
Et émergea Parceval au milieu de la piste et Rasheed à l’intérieur. Gray’s Champ, lui, se retrouva à la lutte avec Independence pour la troisième place. Dustan n’était pas loin, lui aussi, cinquième à un peu plus d’une encolure d’Independence. La déception vint de Tube Wave qu’on attendait à voir mieux placé à l’arrivée.