Les stalles afficheront complet ce samedi pour l’épreuve principale réservée aux coursiers de la C4. Un rapide coup d’oeil sur la carte laisser présager une course âprement disputée mais nous ferons toutefois de Dustan notre favori, lui qui reste sur une brillante victoire au finish trois semaines plus tôt.
Avec deux victoires et trois placés pour six tentatives cette saison, Dustan dresse un bilan plutôt flatteur, surtout si l’on considère qu’il n’a pas été surclassé quand il s’est frotté à plus forte partie. Le rallongement du parcours plaide en sa faveur S’il est lancé au bon moment, ses adversaires n’y verront que du feu une nouvelle fois. Impressionnant d’aisance lors de son spurt jeudi matin, Dustan demeure le cheval à battre.
Le fils de Dynasty a cependant tout intérêt à garder un oeil attentif sur Independence durant la course. Le protégé de Rameshwar Gujadhur respire la grande forme actuellement, comme en atteste son très bon travail en compagnie de Tornado Man mercredi matin. Doté d’un bon pas initial, on devrait le retrouver dans le sillage du meneur. Il devra toutefois surmonter le handicap de son mauvais numéro de corde mais il sera un os très dur à croquer s’il parvient à surprendre la monture de Bardottier au démarrage.
L’entraînement Maingard alignera, pour la deuxième semaine consécutive, deux partants dans l’épreuve principale. La dernière prestation de Tube Wave ne doit pas être prise en considération, tant le déroulement de la course avait été faussé avec la chute de Blood Buccaneer. Auteur de quelques galops intéressants ces derniers temps, il mérite qu’on lui accorde une nouvelle chance, d’autant qu’il retrouve son parcours de prédilection. Une confirmation est en revanche attendue de la part de Parceval après sa belle course derrière Bronco Buster le 25 juillet dernier. Vainqueur à cinq reprises sur 1800m dans son pays natal, l’alezan devrait avoir son mot à dire avec son faible handicap.
Rasheed sera le porte-drapeau de Vincent Allet à cette joute. On serait tenté de dire qu’il se serait montré plus accrocheur s’il avait bénéficié d’une fin de course plus limpide la dernière fois. De retour après une mise au vert, l’alezan a donné entière satisfaction à l’heure des galops. A la faveur d’un bon rythme, il a les armes pour inquiéter les favoris et sa candidature ne devrait pas être prise à la légère, surtout qu’il s’est montré plus appliqué depuis qu’il est muni d’un citation bit.
Beacon Flare et Gray’s Champ ont obtenu le feu vert pour cette échéance du côté de l’entraînement Merven. Bien qu’il n’échoua qu’à la sixième place à sa dernière tentative, le premier nommé fut loin d’être ridicule et il appréciera à coup sûr le rallongement du parcours. Confié à Mark Neisius, ce sujet de Spectrum sera plus à l’aise en cette compagnie et il mérite d’être repris avec confiance. Il en va de même pour Gray’s Champ qui reste sur deux bonnes prestations. Ses bonnes dispositions à l’heure des galops n’ont, selon toute vraisemblance, pas laisser insensible Swapneel Rama qui l’a d’ailleurs préféré à Beacon Flare.
Bien que délaissé par le jockey titulaire, Wonder Kid devrait avoir son mot à dire ici. Il aurait sans doute pu aspirer à mieux il y a trois semaines s’il avait eu toutes ses aises en ligne droite. Même s’il a déjà été aligné sur 2000m en Afrique du Sud, des doutes peuvent être émis par rapport à sa tenue, mais nous ne prendrons pas le risque de le sous-estimer vu qu’il est actuellement sur la montante.
Not Liable est aussi dans le même cas de figure. À son meilleur niveau, il ne fait aucun doute qu’il aurait été un des favoris pour la victoire. Miné par des ennuis de santé en 2013, l’alezan a été utilisé avec parcimonie cette saison mais il demeure un outsider très valable dans ce lot. Emerald Approach a, lui, paru dans de meilleures dispositions. En l’absence d’un réel frontrunner, on devrait l’apercevoir en tête du peloton. S’il ne s’use pas trop sur la partie initiale, il peut espérer faire l’arrivée.