La course principale fait le plein de partants. Ce qui peut rendre l’épreuve plus intéressante. Une bonne chose par les temps de vaches maigres. Le favori de nombreux turfistes est Dustan. Il est vrai que ce cheval n’a rien fait de mauvais ces derniers temps. Mais il monte en valeur et on pense qu’Independence peut le dominer cette fois.
Il est intéressant de savoir qui mènera le peloton. Tout porte à croire que cette tâche reviendra à Independence, car on ne trouve pas de meneur confirmé dans le champ. Seul Gray’s Champ a déjà montré du pas, mais on ne pense pas qu’il insistera pour mener le peloton, d’autant qu’il a réalisé ses meilleures courses en venant au finish.
Independence seul en tête et libre de faire à sa guise, cela rendra la tâche des poursuivants plus difficile. Il faut rappeler que sa course n’avait pas été appréciée par l’entourage du cheval et ce fut une des raisons qui firent que l’association avec Marco Van Rensburg n’eut pas de suite. On a trouvé qu’Independence a été entraîné avec un soin particulier et il avait même été prévu qu’il puisse participer au Maiden, avait-il pu remporter une ou deux courses pour se qualifier pour ce grand rendez-vous.
Dustan se retrouve complètement à l’extérieur au départ. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi car il préfère courir one off. Une ligne intérieure aurait été plus embarrassante. Il préfère généralement un train soutenu. Jeanot Bardottier devra choisir le meilleur moment pour lui demander d’accélérer. On reste persuadé qu’il sera contraint à faire les extérieurs et cela risque de compromettre quelque peu ses chances.
Derrière ces deux chevaux, on a choisi la candidature de Tube Wave. Ce cheval a souvent joué de malchance cette saison. Il aurait certainement fait l’arrivée s’il avait obtenu un meilleur parcours lors de ses deux dernières tentatives. Il a été logiquement choisi par Rye Joorawon. On devrait le revoir à l’arrivée.
Du côté de Patrick Merven, Swapneel Rama avait déjà fait son choix avant même que les entrées ne soient rendues officielles. La chance a voulu que sa monture hérite du numéro un à la corde. Gray’s Champ a remporté sa seule course au Champ de Mars sur le parcours du jour. Il a bien travaillé ces dernières semaines. On l’a souvent vu aux côtés de Love Struck avant de changer de partenaire de travail. Il affiche une bonne condition et ne part pas battu d’avance. Ce sont les chevaux qui, selon nous, réunissent les meilleures chances.
Parmi les outsiders, on est tenté de citer Beacon Flare, qui est déclassé dans ce lot. Il a gagné sur la distance, mais on trouve qu’il n’est pas aussi bien qu’il ne l’avait été lors de son succès. Emerald Approach est assez difficile à situer. Sa bonne ligne n’est pas nécessairement un avantage. Il essaiera sans nul doute de se manifester à partir des 1200m, mais on ne sait s’il pourra continuer sur le même rythme.
Not Liable, le numéro 2 de Ramapatee Gujadhur, ne nous inspire pas trop confiance. Rasheed revint après une absence. Il était quelque peu boiteux et semble avoir retrouvé ses automatismes. Si les conditions sont en sa faveur, il peut espérer bien faire. On dira que ce sera encore plus difficile pour Wonder Kid et pour Parceval.