Une déclaration d’intention entre le gouvernement de France et le gouvernement de Maurice en matière de coopération de défense a été signée le vendredi 9 novembre à Port-Louis.

Les signataires étaient Emmanuel Cohet, ambassadeur de France à Maurice, et Medha Gunputh, secrétaire permanent du ministère de la Défense.

La déclaration vise à renforcer la coopération bilatérale de défense sur le plan opérationnel, en poursuivant le développement des échanges bilatéraux entre les forces respectives. Dont les instructions techniques et opérationnelles délivrées par les Forces Armées de la Zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI).

Les autre objectifs incluent : soutenir sur le plan structurel la formation des cadres des unités mauriciennes notamment par le biais des écoles françaises ; et renforcer le volet spécifique de la coopération sur le plan naval par la conduite d’entraînements mutuels et de formations techniques à quai et à la mer, entre bâtiments de la marine nationale française et de la garde-côte mauricienne, et le soutien à la formation des membres d’équipages et des cadres de la garde-côte nationale par le biais de l’école navale de Tica (Ecoles Nationales à Vocation Régionale-ENVR) selon les procédures en vigueur.

La déclaration vise également la possibilité de programmer à Maurice un exercice bilatéral d’ampleur, impliquant des unités des trois dimensions (terre, air, mer) qui pourrait se tenir au second semestre 2019.

Cela tout en insistant sur le volet de la coopération navale, mettant en œuvre un état-major franco-mauricien interarmées, et en complément de la participation mauricienne à l’exercice annuel majeur des FAZSOI au profit des pays de la Commission de l’Océan Indien.